Magazine Rugby

The British & Irish Lions : Commençons par un peu d’histoire…

Publié le 02 mars 2013 par Sudrugby

2013 sera une année excitante pour le rugby international. En effet, bien que la coupe du monde soit indiscutablement l’évènement numéro « uno », dans le monde Anglo-Saxon, la tournée des British & Irish Lions est toujours incontournable.

Lions Britanniques et Irlandais

Les supporters des Lions Britanniques et Irlandais se déplacent toujours en masse tous les 4 ans pour cet évènement

La sélection des Lions est comme son nom l’indique une équipe représentant les 4 nations du rugby Britannique et Irlandais : Angleterre, Ecosse, Irlande et Pays de Galles. Les Lions sélectionnent généralement des gros calibres mais ont aussi la possibilité d’emporter des joueurs n’ayant aucunes « capes » en équipe nationale, comme c’est également le cas chez les Barbarians.

Mise en place de la sélection

Son histoire nous amène en 1888, lorsque une délégation représentant la Grande-Bretagne et l’Irlande fit sa première tournée dans l’hémisphère Sud. Cette tournée fut non-officielle et l’objectif était plus à des fins commerciales. Deux entrepreneurs Alfred Shaw et Arthur Shrewsbury emportèrent donc leur équipe de cricket et décidèrent d’emmener également une équipe de rugby à titre expérimental.

Apres 22 ans et sept tournées, l’équipe des Iles Britanniques était finalement née et fit sa première tournée sous la bannière des 4 nations en Afrique du Sud.

En 1949, un premier comité fut mis en place. La sélection de 1950 fut reconnue pour la qualité de ses joueurs mais aussi pour son jeu qui était très ouvert et dirigé par ses ¾ malgré ses défaites (3-0) contre la Nouvelle-Zélande.

L’année 1971 marqua enfin une nouvelle ère de prospérité et de victoire. En effet, l’équipe dirigée par John Dawes et entraînée par Carwyn James fut la première à remporter une tournée en Nouvelle-Zélande après trois quart de siècle. En remportant les 5 Nations cette année-là, le Pays de Galles apporta sa pierre à l’édifice grâce à des joueurs exceptionnels comme Gareth Edwards, Barry John, Gerald Davies, JPR Williams, John Bevan, Mervyn Davies, Delme Thomas, John Taylor ou Derek Quinnell.

La dernière tournée « amateur » eut lieu en 1993 et sonna également le début d’une nouvelle décennie de frustration après une tournée résultant 2 défaites contre des All Blacks menés par Sean Fitzpatrick sur trois matchs joués. Cette équipe pourtant entraînée par Gavin Hastings et Ian McGeechan avait tout pour réussir. L’Angleterre était devenue à cette époque la force dominante du rugby Européen à avec entre autres Brian Moore, Jason Leonard, Martin Johnson, Martin Bayfield, Ben Clarke, Peter Winterbottom et Dean Richards.

La tournée 2001 fut marquée par la nomination d’un entraîneur Néo-Zélandais qui ne fut autre que le grand Graham Henry qui était également l’entraîneur du Pays de Galles. Il fut aussi le premier non-Britannique à entraîner cette sélection. Martin Johnson était lui devenu le premier capitaine à mener la meute pour la deuxième fois. Malgré ces grands noms, la délégation fut la première à perdre une tournée en Australie devant ses 20,000 supporteurs qui se déplacèrent aux antipodes pour cet évènement. L’équipe des Lions était pourtant composée de joueurs légendaires tels que Keith Wood, Neil Back, Richard Hill, Scott Quinnell, Jonny Wilkinson, Jason Robinson, Brian O’Driscoll. L’Austalie avait aussi dans ses rangs quelques noms sympathiques comme Matt Burke, Justin Harrison, Nathan Gray, George Gregan, John Eales, Herbert, Joe Roff, Stephen Larkham, Owen Finegan, George Smith, Andrew Walker, Toutai Kefu, Elton Flatley et Chris Latham.

En 2005, le comité des Lions nomma naturellement Sir Clive Woodward en tant que sélectionneur de l’équipe suite à la victoire de l’Angleterre en coupe du monde 2003 en Australie. La Nouvelle-Zélande accueillait cette année quelques 30 000 supporters des Lions sur ses terres. Malgré la quête pour l’Excellence, les Lions ont subi une de leurs plus grandes défaites contre les All Blacks menés par Graham Henry et également contre les Maoris Néo-Zélandais. L’équipe de Dan Carter et Richie McCaw fut la première équipe à passer les cent points aux Lions dans une tournée.

La tournée de 2009

La tournée de 2009 en Afrique du Sud était surement la plus symbolique. En effet après la désillusion en Nouvelle-Zélande, les journalistes et supporters ont remis en cause l’existence même et l’intérêt des Lions et qualifiant les tournées de « pauvres » et « inintéressantes ». Paul O’Connell avait donc la lourde tâche de battre les champions du monde en titre et les vainqueurs des Tri-Nations afin de redorer le blason de cette sélection légendaire. La tournée prévoyait 10 matchs de grande qualité et est considérée aujourd’hui comme étant l’une des grandes de toute l’ère professionnelle. Les Lions remportèrent 6 matchs et ont obtenu un match nul contre les équipes provinciales et les Test matchs contre les Saffies se résumèrent par deux défaites sur trois matchs.

Pour beaucoup, la tournée de 2009, sous les ordres d’Ian McGeechan, raviva les anciennes valeurs des British & Irish Lions. Le deuxième Test match est toujours considéré comme étant le match le plus violent jamais vu dans le monde du rugby malgré la victoire les Boks (26-21). Schalk Burger reçoit un carton jaune après avoir infligé une fourchette sur un Lion (Luke Fitzgerald) dès la première minute de jeu. A la fin du match, les Lions avaient perdus Adam Jones, Jamie Roberts, Gethin Jenkins et Brian O’Driscoll sur blessure.

Le dernier match et dernière victoire des Lions à Johannesburg sur les Boks 28-9 (ce score étant devenu la plus grande victoire des Lions en Afrique du Sud) a donc permis de motiver à nouveau tous les supporters et a prouvé que les Lions n’étaient pas encore morts. Ils sont donc prêts à dévorer les Wallabies cet été sous la houlette de Warren Gatland. Plus d’infos sur cette tournée et ses préparatifs à venir sur Sud Rugby!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sudrugby 8173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines