Magazine Côté Femmes

Blogs beauté : ce qui vient après le "succès"

Publié le 04 mars 2013 par Junkan @JunkanMood
Blogs beauté : ce qui vient après le
Voilà maintenant presque 3 ans que je navigue sur la blogosphère beauté, et j'ai réalisé il y a déjà plusieurs mois que le phénomène de mode y est extrêmement présent.
Il y a des classiques, les jeans, les mascaras des blogs beauté, les intemporelles, qui sont bien souvent les pionnières. Qu'on les apprécie ou pas, leur notoriété en fait des incontournables, des références.
Et puis il y a toutes les autres. Celles qui sont arrivées après, et qui arrivent encore, les CC Creams, les robes vert sapin. De la nouveauté, de la fraîcheur, de l'innovation, ça fait du bien et on en redemande. C'est pour cette raison qu'une petit flopée de blogs, chaque année, a son moment de gloire. 
Pendant ma 1ère année de blogging, ça a été le cas - à bien moindre échelle que d'autres bien sûr, mais tout de même. Mes visiteurs ne cessaient d'augmenter, des colis de produits arrivaient quasiment toutes les semaines, signe que les marques me pensaient un minimum influente et c'était cool. À l'époque, je pensais que c'était parce que je faisais des articles de qualité.
Avec le recul, je sais que ce n'était pas forcément le cas. J'étais nouvelle, fraîche, peut-être pas très innovante, mais j'avais ma petite  popularité, et j'en étais ravie. Et puis la mode a changé, le vent a tourné, les pionnières étaient toujours là, mais de nouvelles nouvelles blogueuses sont arrivées et ont pris le relais. Elles ont pris mon relais, mais aussi celui d'autres blogueuses qui ont démarré comme moi en 2010, que qui jouissaient des mêmes retours que moi.
Et là, c'est le moment fatidique. On se remet en question, on se demande pourquoi on ne plait plus autant, on essaye des trucs, on se trompe, on en tente d'autres, on essaye d'analyser ce que font les autres, de voir comment on pourrait aussi trouver de bonnes idées. Et ça peut durer un moment. L'année dernière a pour moi été assez dure de ce point de vue. Grosse chute de statistiques, baisse de la motivation, malgré mes efforts pour faire des articles que je croyais intéressants.
Le soucis c'est que pendant cette "traversée du désert", il faut réussir à trouver sa place entre les 1ères et les dernières, les classiques et les modernes. En gros, essayer doucement de sortir de la case "has been" pour se faire son nid. Certaines y arrivent très bien : elles connaissent le succès, qui certes va peut-être se ternir un poil, mais elles vont réussir à garder une très bonne base de fidèles grâce à la qualité de leurs billets (et non pas grâce à leur style, leur ton, leur caractère qui sont des choses dont les gens se lassent vite). Sans doute même que certaines deviendront des classiques, des incontournables.
Moi, ça, comme la majorité, je n'ai pas réussi. Mais il y a quelques mois, je me suis dis qu'après tout, adorant écrire sur ce blog, il suffisait peut-être que je ne me prenne pas la tête et que je m'inspire de ma jeunesse bloguesque, lorsque je faisais les choses sans trop réfléchir à si ça allait plaire ou non. Ce changement de direction m'a valu de nouveaux visiteurs, de nouveaux contacts pour organiser des concours, pour tester des produits et oui, ça fait plaisir. C'est valorisant (sans pour autant que je sois en manque de reconnaissance, pour couper court aux analyses psychologiques de comptoir), ça motive, et ça rend ce hobbie d'autant plus agréable.
Ce qui m'a inspiré cet article, c'est un pic dans mes stats en fin de semaine dernière. J'ai réalisé que mon dernier Hair Challenge avait été mis en lien sur le forum Beauté-test. Je n'avais jamais vraiment mis le nez dans ce forum, et là, ce qui j'y ai trouvé m'a fait sourire. Suite à la mise en ligne du lien pour des raisons relativement neutre, il a semblé nécessaire aux demoiselles de se moquer du fait que - attention truc choquant - je likais mes propres articles sur Hellocoton. J'ai fait des yeux ronds en lisant ça, parce que je n'ai pas compris ce que ça pouvait leur foutre. Je n'ai même pas compris ce qu'elles trouvaient de bizarre/mal/ridicule là-dedans. Faire un blog sans espérer avoir un maximum de lecteurs est assez hypocrite. On peut ne pas être prête à tout pour ça, mais je trouve ça normal de vouloir avoir des retours en nombre. Hellocoton est une très bonne structure pour ça, la source principale de vues pour beaucoup de blogueuses. Le nombre de "j'aime cet article" permet d'avoir une meilleure visibilité. Donc évidemment que je like mes articles, si ça peut permettre de passer un cap pour être mise en avant. Je serais bien bête de m'en priver pour la seule raison que ça apparaît sur mon profil et que certaines filles trouvent ça stupide. Alors je continuerai, bien entendu, comme j’espérerai toujours séduire de plus en plus de lectrices.
Ce qui, je pense, est le cas de la très grande majorité des blogueuses beauté, qu'elles veuillent l'admettre, ou non.
xx

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Junkan 2433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine