Magazine

Conversations sur l'oreiller

Publié le 04 mars 2013 par Anosenfants

Jarek-puczel

J'aime les conversations le matin au réveil. Elles sont encore toutes imprégnées de rêves, un peu cotonneuses, et diffuses, mais laissent filer quelques idées clairvoyantes. Debout, les pieds nus, on écarte doucement la nuit et le rideau s'ouvre au jour. La voix est plus douce et les idées à débattre s'articulent posément, humblement, avec une volonté de paix et de partage. C'est dans ce moment privilégié de l'intime, basculant entre "retiens la nuit" et "bonjour le jour" que j'aime écouter et refaire le monde. 

J'aime aussi les conversations du soir dans les draps. Elles sont lourdes à porter, comme s'il fallait convaincre des chevaux récalcitrants de tirer la charrue. Mais chaque effort est récompensé, car dans cette longue et douloureuse fatigue verbale, chaque idée extirpée fera la nuit. Allongés l'un contre l'autre, dans le silence, les idées continuent de fusionner et se reproduisent. Les noeuds de résistances se délient, le conflit s'endort. 

Bien sûr il reste les insomnies et les matins solitaires.

Vous qui êtes en couple, profitez de cette couette tirée, de cette haleine, de ces idées brouillonnes. Aimez les autant que je vous envie. Et pensez-y en ouvrant le rideau.

Tableau de Jarek Puczel


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anosenfants 1684 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte