Magazine Humeur

Consommation modérée d’Éduc’alcool et conduite automobile

Publié le 05 mars 2013 par Raymondviger

Peut-on avoir une consommation modérée et conduire son véhicule automobile?

Éduc’alcool et alcoolémie

Les campagnes publicitaires d’Éduc’alcool ne cessent de nous répéter: maximum de 3 consommations par jour pour les hommes et 2 pour les femmes. Maximum de 15 consommations par semaine pour les hommes et 10 pour les femmes. Et on ne boit pas tous les jours. Cependant… ce qu’on ne dit pas…

Raymond Viger Dossiers Alcool

Éduc'alcool consommation modérée éducalcool alcool alcoolémie
Saviez-vous que la consommation modérée qui est prônée par Éduc’alcool ne vous permet pas nécessairement de conduire votre automobile? Parce qu’une consommation modérée, telle que définie par Éduc’alcool, pour certaines personnes, atteint un niveau d’alcoolémie supérieure à 0,80, soit la limite maximum permise pour conduire son véhicule!

Pour en faire la démonstration, la formule pour calculer le taux d’alcoolémie est la suivante:

T= V x P x 0,8/K x M

Beaucoup de lettres que nous tenterons de définir pour mieux comprendre:

  • T = Taux d’alcoolémie.
  • V = Volume de boisson  ingéré en millilitres (ml).
  • P = degré d’alcool de la boisson.
  • K = coefficient de diffusion de l’alcool, soit 0,7 pour les hommes et 0,6 pour les femmes.
  • M = masse du sujet en kilogrammes.

Nous voyons ici que la masse de la personne qui consomme influence le résultat. C’est pourquoi certaines personnes dépassent la limite permise, même lors d’une consommation modérée prônée par Éduc’alcool.

La définition d’une consommation selon Éduc’alcool équivaut à:

  • Une bière (340 ml) à 5%
  • Un verre de vin (140 ml) à 12%
  • Un verre de vin fortifié (85 ml) à 20%
  • Un spiritueux (45 ml) à 40%.

Donc, si on suit les recommandations d’Éduc’alcool, quand un homme de 160 livres ou moins prends 3 consommation rapidement, il dépasse la limite  permise pour conduire son automobile tout en respectant les normes de la consommation modérée. Et s’il conduit malgré tout son véhicule et qu’il frappe un piéton, il sera considéré comme un chauffard alcoolique et criminellement responsable! Et cela s’appliquera pour une femme de 125 livres et moins.

Vous me direz que ce n’est pas tous les hommes qui boivent rapidement 3 bières et 2 bières pour les femmes. Considérons maintenant que les gens étirent leur consommation sur une heure. Sachant que l’élimination de l’alcool se fait à un taux de .15 gramme à l’heure, cela veut dont dire que pour une consommation modérée, pris à un rythme d’une à l’heure, un homme de 116 livres et moins ne pourrait pas conduire son véhicule et une femme de 105 livres et moins non plus.

Réaction d’Éduc’alcool et d’Hubert Sacy

Avec ces quelques chiffres en main, j’ai voulu connaître la position d’Éduc’alcool sur cette réalité: Est-il important d’aviser le public du fait que pour certains, une consommation modérée peut amener à dépasser la limite autorisée pour la conduite automobile?

Voici donc la réponse reçu de M. Hubert Sacy, le directeur d’Éduc’alcool:


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raymondviger 8679 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte