Magazine Finances

Augmentation de l'électricité, un moyen de faire payer les pauvres...

Publié le 05 mars 2013 par Philippejandrok

PS,UMP,Gauche,Droite,augmentation,électricitéAlors que la France a décidé d’augmenter le tarif de l’électricité de 30% jusqu’en 2017, que les milliardaires sont de plus en plus riches, la France de la Gauche, creuse peu à peu sa tombe et les salaires, tant qu’il en reste, ne sont pas revalorisés pour faire face à cette augmentation.

En effet après des années de contraintes d’une Droite affairiste, un quinquennat hautement « blingbling », la perte du pouvoir à Droite, permet justement à la Droite et ses insupportables et méprisants lieutenants, d’avoir un regain de popularité dans le cœur des Français et d’autant plus, auprès des contribuables qui considèrent que la coupe est pleine et qu’à présent la voilà qui déborde faute de pouvoir la boire, il faut tout de même admettre qui si la Droite était restée en place elle n’aurait pas fait autrement.

Le principe même d’un état de Gauche est bien de réaliser des efforts solidaires en faveur des plus démunis, mais si c’était le cas, ceux qui sont à Droite et qui ne cessent d’être portés à contribution quitteraient définitivement le pays pour profiter de leur biens et de leur fortune personnelle, ailleurs, or ce n’est pas tout à fait le cas. Augmenter de la sorte les ressources énergétiques pénalisent qui exactement ?

Les PME/PMI, mais surtout les citoyens.

Pendant des années on a bercé d’illusions les contribuables sur la possibilité d’économiser sur l’énergie en isolant son bien immobilier et en prétendant que l‘électricité était une ressource bon marché, mais est-ce toujours le cas ? Sera-t-il toujours aussi économique de se chauffer à l’électricité d’ici 2017 ?

Augmenter les ressources énergétiques, c’est tenir le citoyen par les parties sensibles, car son pouvoir d’achat, lui, ne bouge pas, il stagne malheureusement, conséquence il vit moins bien, alors que la Gauche était justement sensée de lui permettre de vivre mieux. Cette Gauche de DSK, est la même qui est au pouvoir aujourd’hui, une Gauche qui s’est trompée d’objectif politique, ou du moins, qui n’a pas choisi la bonne appellation, nous devrions la débaptiser et renommer le PS, La seconde Droite, car tout conduit cette Gauche à Droite.

Il est vrai que F. Hollande bénéficie d’une côte de popularité désastreuse, même s’il a hérité d’une situation économiquement et politiquement impossible à redresser, tout comme nous devons bien admettre qu’il a été élu malgré lui, un vote majoritaire se portant contre son prédécesseur.

Son impopularité est certainement due à cette politique qui n’a rien de Gauche, des erreurs drastiques, des aiguillages infondés, des impôts considérables et mal répartis, car toujours sur les classes moyennes qui ne peuvent plus assumer ces impositions injustifiées et comme par un affreux hasard, les riches s’enrichissent d’avantage en situation de crise, les spéculateurs ruinent le pays, c’est la course à l’argent qui détruit toute forme d’humanité dans notre société, mais eux, ils peuvent être imposés, qu’est-ce que cela change prenez 100, 1000, 10 000 euros à un riche, il sera toujours aussi riche, mais prenez les à la classe moyenne, ouvrière...

L’augmentation des ressources est un moyen pervers de faire payer les plus pauvres, ceux qui ne payent pas d’impôts, Dieu, qu’ils sont vicieux nos politiques, vicieux et pervers, c’est normal lorsque l’on est à l’abri et que l’on ne connaît pas les difficultés du quotidien.

Ce sont bien les mêmes secrétaires d’état qui ont jugé nécessaire d’indexer le prix du gaz sur celui du pétrole, une honte, puisque cela n’a strictement rien à voir, une manœuvre pour permettre aux industries de l’énergie de s’enrichir prodigieusement, où est la Gauche dans ce débat ?

Qu’attend-elle pour agir pour les citoyens et briser ces accords menés par des carriéristes, qui, aujourd’hui, occupent des postes importants dans les « board » de ces même entreprises.

Ils travaillaient indirectement pour ces entreprises, alors qu’ils étaient au service de la France ?

Abus de bien sociaux, corruption de fonctionnaire, ces individus ne seront jamais ni jugés, ni condamnés, pour avoir diminué les pouvoir d’achat des citoyens par des manœuvres hautement malhonnêtes.

Le chanteur Francis Lalanne a tenté de faire de la politique pour montrer que notre démocratie était une farce, il a été ridiculisé par la presse, par les politiques, qui défendent essentiellement leurs petits intérêts médiocres au mépris des intérêts des citoyens.

Or, nous devrions nous élever, manifester dans les rues pour affirmer notre désaccord face à ces augmentations, à ce racket organisé par un état de Gauche, par cette Nouvelle Droite.

Les citoyens ont essayé la Droite, sans résultat, la Gauche est encore plus cauchemardesque, que leur reste-t-il ?

Et oui, malheureusement, mais le FN n’a aucun programme économique et il ne faut jamais oublier qu’Adolf Hitler a été élu au suffrage universel avant de devenir le monstrueux assassin que l’on connaît.

N’y a-t-il aucune voix à Gauche qui élèvera contre la Gauche pour sauver les citoyens de la misère ?

Nous vivons une époque formidiable…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines