Magazine High tech

Les drones ont le vent en poupe

Publié le 05 mars 2013 par Kazanski @AlainQUEMENEUR

Les drones ont le vent en poupe
Le domaine des drones est devenu stratégique militairement et économiquement. Militairement car on voit bien, en particulier avec les USA, qu'il s'agit maintenant d'une technologie à posséder sur les théâtres d'opération. Les américains mènent la guerre au terrorisme comme cela maintenant : ils s'installent confortablement dans un fauteuil de pilotage au Névada, et à l'autre bout du monde un drone désingue un terroriste (dans le meilleur des cas) via une liaison satellite.
Ces drones militaires sont de véritables bijoux de technologie : grande autonomie, grande performances de vol, capables d'exécuter des plans de vol pré-établis sans intervention humaine, dirigeables par liaison satellite, etc. Evidemment ils sont aussi très chers.
Mais le domaine des drones est devenu aussi stratégique économiquement, car comme les tablettes et les smartphones ont créé leur marché hier, les drones pour particuliers sont en train de commencer à percer, et certaines sociétés espèrent bien être les Apple de demain sur ce créneau. Certes, ce n'est que le début, mais les progrès sont fulgurants.
Actuellement entre 300 et 700€ vous avez accès à un drone pour particulier muni de 4 rotors gyrostabilisés, du pilotage par smartphone/tablette via wifi, d'enregistrement video HD avec streaming en live possible, guidage GPS sur waypoints sans intervention et atterrisage automatique de l'engin s'il s'éloigne trop ou si sa batterie faiblit.
Sur le papier, on pourrait penser que cela vaut le coup de casser sa tirelire et s'acheter un de ces petits bijoux. Il n'en est rien car les drones actuels ont 3 défauts majeurs :
- ils ont une trop faible autonomie de vol, entre 5 et 15 mn.
- ils sont trop sensibles au vent, qui met à mal la gyrostabilisation dès qu'il y a la moindre brise
- les modèles sont renouvelés très vite (encore pire que les smartphones) car le potentiel d'amélioration d'un modèle à l'autre est encore énorme. Un modèle acheté est déjà un modèle caduc.
Cependant, on sait déjà que ce marché drainera des sommes considérables à terme car quand les drones voleront longtemps, haut, qu'il sauront éviter des obstacles même sur une trajectoire pré-programmée, qu'ils sauront transporter des objets, qu'ils iront vite, qu'ils sauront faire des centaines de kms sans s'arrêter, et tout cela à un prix abordable pour un particulier ... tout le monde en voudra un.
- Posté depuis Blogpress pour Ipad

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kazanski 72 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte