Magazine Basketball

Mieux vaut éviter Denver...

Publié le 05 mars 2013 par Insidebasket @insidebasket
Mieux vaut éviter Denver...
"Pas bon à prendre" voici la façon dont j'introduirai sur les Denver Nuggets, une introduction certes pas très bien tournée mais qui s'avère plutôt explicite ! Il reste encore un peu plus de 20 matchs à jouer toutefois, les playoffs occupent les esprits en cette dernière partie de saison et nous commençons à envisager les éventuelles oppositions du premier tour. Des incertitudes existent à l'heure actuelle puisqu'un revirement de situation reste toujours envisageable cependant l'une des certitudes dont nous disposons est que les hommes de George Karl ont le potentiel pour créer une surprise au premier tour.
Une attaque de feu
Ce qui nous interpelle en premier lieu dans le roster de Denver est la pluralité des solutions offensives et donc la bonne répartition de la marque. En effet, si Gallinari et Lawson se démarquent quelque peu au niveau du nombre de points inscrits par match (16,6 chacun), force est de constater que derrière cette hiérarchie, les options ne manquent pas. Pas moins de quatre joueurs inscrivent plus de dix points en moyenne :

 Joueurs  Moyenne de points

 Andre Iguodala  13,9

 Kenneth Faried
 11,9

 Corey Brewer
 11,6

 Wilson Chandler
 11,3


Parmi ces quatre joueurs, deux sont remplaçants c'est dire les armes dont dispose Karl. Nous avons 6 joueurs à plus de dix points par match mais ce n'est pas tout puisque trois autres demeurent proches de la moyenne avec JaVale McGee (9,8), Andre Miller (9) et Kosta Koufos (8). Pas surprenant donc de voir Denver se positionner à la 3ème place des meilleures attaques de la ligue et inscrire 105,5 points en moyenne par rencontre. Il faut s'attendre à tout avec la franchise du Colorado ! La jeunesse est représentée avec Faried, McGee, Gallinari, Lawson, Chandler tout comme l'expérience avec Iguodala mais surtout le gestionnaire (et sous-estimé) Andre Miller.
Au final c'est davantage l’insouciance qui prédomine au sein de ce roster et malgré des carences sur le plan défensif (25ème de la ligue) et concernant l'adresse longue distance (seulement 33,9 %), nous imaginons bien Denver poser des problèmes en playoffs en raison de son style de jeu porté vers l'offensive et de son attaque "aux multiples visages". Vous l'aurez compris, la défense n'est pas la marque de fabrique des coéquipiers d'Andre Iguodala ceci étant, et comme nous allons le constater par la suite, Denver domine dans plusieurs catégories statistiques cette saison et pas les moindre...

Une histoire de Top 5

Nous ne reviendrons pas sur l'attaque, où plutôt sur le nombre de points inscrits par match car nous l'avons abordé précédemment néanmoins, l'une des clés du dispositif des Nuggets résident dans sa capacité à partager la gonfle. Ils se projettent très vite vers l'avant et ce sont les joueurs majeurs qui instaurent cette logique du collectif puisque Lawson (7,1), Miller (5,9) ou encore Iggy (5) offrent les caviars à la pelle ! Peu à son aise derrière l'arc, Denver se montre très adroit aux shoots (47,5 %) et n'est devancé dans ce secteur que par OKC, San Antonio et Miami... Des référence pour résumer.
Donc nous résumons : 3ème attaque de la ligue, 2ème à la passe, 4ème en ce qui concerne l'adresse aux shoots c'est tout ? Eh bien ! non puisque "les hommes en bleu ciel" s’illustre également dans le secteur du rebond avec plusieurs spécialistes tels que Manimal Faried (9,5), Koufos (6,6), Gallo et Iggy (5,3) ou encore Chandler (5) bref une ribambelle de bons rebondeurs. McGee n'est lui "qu'à" 4,8 rebonds mais ne joue que 18,7 minutes en moyenne et se montre productif avec 9,8 points et surtout 2,03 contres par match ! Un autre domaine où les Nuggets sont classés dans le top 5 avec 6,6 en moyenne... Bon maintenant c'est terminé ! Ah j'oubliais, quatre joueurs interceptent plus d'un ballon par match et permettent ainsi à Denver d'occuper la seconde place au classement des interceptions. Allez un petit tableau pour récapituler !

 Catégories statistiques
Classements

 Attaque  3ème

 % aux shoots
4ème

 Passes décisives
2ème

 Rebonds 3ème

 Interceptions 2ème

 Contres 4ème


C'est tout de même pas mal ! Bien sûr, il y a des failles dans cet effectif mais nous cherchions à mettre en avant les qualités du groupe de George Karl et je pense que c'est chose faite !
Du répondant face aux gros des deux conférences
Pour finir avec ces Nuggets, nous reviendrons brièvement sur leurs performances face à des équipes d'un très bon calibre. Si les playoffs avaient lieu demain, Denver serait opposé à Memphis face à qui Gallo and coll ont remporté 2 des 3 oppositions. Même bilan face au Thunder de Kevin Durant. Toujours au sein de cette conférence Ouest, le bilan est équilibré face aux Spurs (1-1) et aux Clippers (1-1). Par contre, leur bilan face aux Lakers (3-1), aux Rockets (3-1) et aux Warriors (3-1) est largement à leur avantage. Face aux gros de l'Est, notons leurs deux victoires face aux Pacers sans pour autant parvenir à dominer le Heat (0-2) et les Knicks (0-1).
En conclusion
C'est très simple, Denver c'est du solide et malgré un calendrier en début de saison qui n'était pas du tout à leur avantage, les troupes de George Karl réalisent une saison pleine et encourageante pour la suite des hostilités. C'est un effectif très jeune (seul Andre Miller dépasse la barre des 30 ans) et qui pourrait créer la surprise lors de la postseason à venir. Parait-il aussi que le fait de jouer en altitude demande un temps d'adaptation... Tout ça pour dire qu'il ne vaut mieux pas que les Nuggets obtiennent l'avantage du terrain au risque d'être asphyxié par l'atmosphère ambiante, si vous voyez ce que je veux dire !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines