Magazine Science

Vénus photographiée depuis la banlieue de Saturne

Publié le 05 mars 2013 par Pyxmalion @pyxmalion

saturnevenus_cassini

La sonde spatiale Cassini photographie Vénus à plusieurs centaines de millions de km de distance.

En orbite autour de Saturne depuis 2004, la sonde spatiale Cassini a profité d’un passage derrière la planète géante, du côté obscur à une distance de 802 000 km, pour photographier les multiples anneaux et aussi, à travers eux, la sublime Vénus. Voir aussi ce portrait de Saturne en contre-jour publié en décembre 2012.

Le Soleil est éclipsé mais la nuit n’est pas totale, les parties des anneaux éclairées se reflètent dans la haute atmosphère et la caresse de sa pâle lumière. Dans le même temps la caméra grand-angle de Cassini capture l’éclat lointain de Vénus. De taille identique à notre planète, elle est plus proche que la Terre du Soleil (108 millions de km en moyenne). Sur cette image capturée dans le rayonnement visible le 10 novembre 2012, plus d’un milliard et demi de km sépare la planète géante de cette soeur jumelle de la Terre. Plus chaude planète du système solaire (environ 480° C à sa surface … en permanence !), Vénus doit ses conditions infernales et son éclat incomparable à son épais manteau atmosphérique riche en acide sulfurique.

Sur l’image ci-dessus, Vénus apparait entre le limbe de Saturne et l’anneau G. La nuée bleutée visible au bas de cette photo prise par Cassini à environ 597 000 km de distance n’est autre que l’anneau E lequel, rappelons-le, est produit et entretenu par les geysers d’Encelade, l’une des plus étonnantes lune de Saturne. Le point lumineux visible à travers cette extrémité des anneaux est une lointaine étoile.

saturnelimbevenus_cassini

En ce moment, la déesse de l’Amour et de la Beauté n’est visible ni le matin ni le soir … Il faudra attendre le 20 avril pour la revoir au crépuscule du soir. Toutefois, en conjonction géocentrique avec le Soleil, il est possible de la suivre accompagnée, le 6 mars, de Mercure dans le champ du coronographe LASCO C3 (instrument masquant le Soleil pour permettre d’étudier le vent solaire) du satellite d’observation solaire SoHO (voir ci-dessus).

Vénus photographiée depuis la banlieue de Saturne

Champ du coronographe LASCO C3 : le Soleil (cercle blanc) est masqué pour permettre l’observation de la couronne solaire – Venus et Mercure sont visibles ensemble le 6 mars

Crédit photo : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pyxmalion 22756 partages Voir son profil
Voir son blog