Magazine High tech

Sur Mes Lèvres ou sous-titrer une vidéo Youtube

Publié le 09 mars 2013 par Rhespel @princeofsky

Au même titre que la qualité d’une vidéo ou que le nombre d’avis positifs, la présence de sous-titres peut améliorer la position de votre vidéo dans les résultats de recherches sur Youtube. Cela vous étonne ? Ce n’est pourtant pas nouveau. Youtube considère d’abord que les sous-titres sont un moyen de rendre votre vidéo disponible à un plus grand nombre de personnes (que ce soit pour les utilisateurs d’une autre langue ou pour les malentendants) et décide de la mettre en valeur pour cette raison.

D’autre part, tout comme le titre et la description de votre vidéo, les sous-titres sont à leur tour indexés par Youtube et, par extension, par Google. C’est ainsi le contenu même de votre vidéo qui est utilisé par le moteur de recherche, ce qui permet en théorie de la faire ressortir plus facilement dans les résultats.

YoutubeCC

Malgré cela, peu de Youtubers se donnent la peine de confectionner des sous-titres. Le processus est en effet bien plus compliqué que de simplement uploader une vidéo au format HD et peut prendre un certain temps. Pourtant, des solutions existent.

La méthode traditionnelle

YoutubeSousTitre01

Pour ajouter des fichiers par le biais de Youtube, il faut normalement se rendre dans son gestionnaire de vidéos puis cliquer sur le menu de l’un d’entre elles pour sélectionner la fonction sous-titre. On obtient ainsi la possibilité d’importer un fichier de sous-titres (un .srt ou .sub) ou une transcription (actuellement uniquement en Anglais ou Japonais).

Le problème, c’est que cette tâche vous oblige à synchroniser tout votre texte aux paroles de la vidéo à la main, ce qui peut donner quelque chose de ce type :

00:03:32,6 –> 00:03:34,48
What are you doing?
00:03:36,047 –> 00:03:36,79
Putting some order.
00:03:37,525 –> 00:03:39,48
Why especially this morning?

Pour créer ce type de fichier, vous pouvez y aller à la main en vous armant de patience, avec des logiciels comme Subtitle Workshop ou VisualSubSync. De l’une ou l’autre façon, ça reste une tâche de titan lorsqu’il s’agit d’une vidéo de plus de cinq minutes.

Pour aller plus vite

captiontube01

CaptionTube n’est pas un service récent mais il n’a probablement pas eu le succès qu’il méritait. Fonctionnant grâce au Google App Engine, le site propose de s’identifier avec son compte Youtube/Google. Une fois autorisée, l’application donne accès à l’ensemble des vidéos liées à ce compte pour les sous-titrer d’un simple clic. S’il s’agit d’une vidéo tierce, il est possible de simplement rentrer son adresse web pour accéder au même processus.

On accède donc à une page sur laquelle se présente la vidéo, le timing qui défile en simultané et la possibilité d’ajouter à tout moment un sous-titre, d’en spécifier la durée et de le modifier par après. Un jeu d’enfant !

captiontube02

Une fois l’ensemble des sous-titres ajouté, il n’y a plus qu’à sauvegarder la traduction et la publier. Là encore, CaptionTube propose plusieurs possibilités : envoyer directement le sous-titrage à Youtube, sans avoir d’autre manipulation à effectuer, télécharger le sous-titrage créé sous forme de fichier .srt ou .sub (ce qui permettra de l’éditer par la suite si nécessaire avec un simple éditeur de texte), l’envoyer par email, ou encore copier/coller le contenu du sous-titre.

Il existe d’autres solutions qui permettent aussi de prendre ce type de raccourci, comme Easy YouTube caption creator, un peu laissé de côté par ses créateurs depuis quelques mois, ou Amara, qui est disponible en Français. Qui sait d’ailleurs, avec les évolutions constantes de Youtube, peut-être suffira-t-il de quelques mois pour rendre CaptionTube inutile.

Il faut garder à l’esprit que sous-titrer ses vidéos par ce biais comprends donc l’avantage d’une SEO améliorée – comparé à un film dans lequel le sous-titrage sera intégré directement avant l’envoi sur Youtube. Au de-là de ça, l’important est de rendre vos vidéos accessibles au plus grand nombre. Et si c’est faisable de manière facile et rapide, pourquoi se priver ?

J’allais oublier. Voici le résultat (n’oubliez pas d’activer les sous-titres !) :

Click here to view the embedded video.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rhespel 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte