Magazine Société

divers

Publié le 11 mars 2013 par Hoplite

tumblr_kru3npKNsu1qzs56do1_500.jpg

Progressisme

"Comme au Parti Républicain aux Etats-Unis (qui pousse désormais en avant noirs et hispaniques), changement de stratégie en vue au Parti conservateur britannique. Andrew Cooper, conseil en stratégie du premier ministre David Cameron et fondateur de l'institut de sondage Populus a recommandé aux responsables Tories d'infléchir leur politique quant à l'immigration et à la "question raciale". Si 37% des blancs (les statistiques raciales sont légales outre-manche) ont voté conservateur en 2010, ils n'ont été que 16% des non-blancs (surtout des Hindous et des Sikhs, les musulmans asiatiques et noirs votant pratiquement tous à gauche, comme en France). En revanche, les non-Blancs ont voté aux 2/3 pour les travaillistes. Selon Cooper, le vote ethnique risque de faire pencher la balance en 2015 dans au moins 80 circonscriptions où le score serra serré (rappelons que les élections législatives se jouent à un seul tour, le candidat arrivant en tête l'emportant). Il recommande donc de choisir des candidats non-Blancs, nombre de membres des minorités ethniques étant de plus en plus en phase avec la politique morale et sociale des conservateurs, y compris en matière d'immigration, mais interprétant comme raciste la rhétorique du parti conservateur." (Faits et documents1-15/03/2013)

Pour mémoire, du côté travailliste

 "Andrew Neather, qui rédigeait les discours de Tony Blair, Jack Straw et David Blunkett, a fait une révélation de taille, dans l’émission Question Time de la BBC. Il a en effet dévoilé que l’énorme augmentation de l’immigration durant la dernière décennie était une politique délibérée et organisée par les Travaillistes afin de modifier la constitution ethnique de la Grande Bretagne : « Outre les besoins du marché du travail, il y avait également une motivation « politique » derrière la politique d’immigration. [Les ministres entendaient] mettre le nez des conservateurs dans la diversité ». Cet apparatchik de premier rang a précisé que les dirigeants travaillistes avaient opéré secrètement, craignant que cette politique ne perturbe « la classe ouvrière qui est son vivier électoral ». Les vraies raisons, qui figuraient dans les premières versions du rapport Performance and Innovation Unit, rédigé par Downing street, ont été supprimées dans la version finale du document afin de ne pas révéler cette politique délibérée et organisée. Selon lui, « l’immigration de masse était pour le gouvernement le moyen de rendre le Royaume Uni totalement multiculturel. Cette politique délibérée a duré de 2000 au moins jusqu’au mois de mai 2008, date à laquelle on a mis en place le nouveau système de points.» Ce qui a entraîné l’arrivée, selon le think tank Migration Watch, de plus de trois millions de nouveaux immigrés. " (Faits et documents 15-30/11/09)

Suicide

"La Suède (9 millions d'habitants) ayant décidé en juin 2012 de leur accorder systématiquement l'asile, le ministère suédois des migrations s'inquiète de l'afflux de réfugiés syriens, avec 44 000 demandes d'asile en 2012, soit deux fois plus qu'en 2011. Le nombre explose littéralement: +450% sur les 6 derniers mois de 2012. La Suède est le troisième pays européen le plus couru des supposés réfugiés politiques syriens après l'Allemagne (64500) et la France (61200)." (ibid)

Chutzpah

"A peine propulsée au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), la journaliste Memona Hintermann-Affejee, qui s'est notamment vue confier la présidence du groupe "diversité" (sic!), a annoncé que cette "diversité" était trés largement insuffisante aussi bien dans le milieu journalistique que dans les émissions et fictions télévisuelles." (Ibid)

"Les noirs qui « encrassaient » leurs rues seront bientôt tous en prison ou dans l’avion. "Nous avons dit aux clandestins du Soudan du Sud de se présenter volontairement ; quiconque ne le fait pas, avec l’aide de Dieu nous les aurons tous (...) ils seront mis dans un avion". Cette déclaration du ministre israélien de l’intérieur faîte sur une chaine indépendante signe le début de la campagne de déportation de masse des immigrés présent sur le territoire des sionistes.

Ainsi, trois jours après qu’un tribunal israélien ait autorisé l’expulsion d’environ 1 500 Sud-Soudanais en situation irrégulière, Yishai sur Channel 2 se félicite : "L’opération d’expulsion est en cours. Nous commençons le travail". Selon le Jerusalem Post qui cite l’autorité de l’Immigration, 22 personnes ont déjà été arrêtées dimanche : huit Sud-Soudanais, trois Nigerians, trois Ghanéens, deux Ivoiriens, trois Srilankais et trois Roumains. Plusieurs centaines de migrants africains sont aussitôt descendus dans la rue dans le sud de Tel-Aviv pour protester, certains appelant l’ONU à intervenir, a indiqué la Chaîne 2. "Un Africain est un être humain", ont ils scandé selon des images de la manifestation.

Pour l’heure, seule l’organisation Human Rights Watch a dénoncé cette situation au combien xénophobe. Concernant cette loi votée en début d’année, qui autorise à détenir 3 ans durant sans qu’ils soient jugés, les immigrants clandestins en Israël, l’organisation Human Rights Watch a appelé dimanche l’entité sioniste à l’amender. Cette loi "punit ceux qui recherchent l’asile en pénétrant illégalement en Israël, en contravention avec les droits fondamentaux" de l’Homme, affirme l’organisation basée à New York dans un communiqué. La loi, qui permet "l’arrestation d’immigrants clandestins et leur détention sans jugement ni la possibilité d’être représentés par un avocat pour une période indéfinie", doit "être immédiatement amendée", insiste HRW." source/ E et R

http://www.prorussia.tv/Voix-de-la-Russie_r7.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hoplite 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine