Magazine

Félixeries…

Publié le 11 mars 2013 par Lawrence Desrosiers

— Ce vieux, avec les rhumatismes, est le baromètre du canton. Il passe ses journées au téléphone, disant la température qu’il fera demain selon les démangeaisons de son mal. Il ne se trompe jamais, mais il voudrait bien qu’on le paye un peu. Il en est question au conseil municipal. Il a prédit du beau temps à son ennemi qui mariait sa fille. Il a plu. Il a bien ri, et nous aussi.
— À son petit dans l’oeuf, la mère rabâche tout ce qu’elle sait.
— Les slogans sont des tambours. Les enfants aiment les tambours.
— Il est supérieur à son ennemi, celui qui en dit du bien.
— On se demande pourquoi il a des bras, il n’embrasse jamais rien, ni enfant, ni femme, ni sac de blé, ni bête, ni croix, pas même la vague de la mer.
— Un esprit étroit c’est un cerveau sans fenêtres.
— Que l’entrée de ta maison ne soit pas fastueuse, mais de la largeur de tes moyens, comme celle de l’oiseau est de la largeur de son corps.
Félix Leclerc, Le calepin d’un flâneur
Lo x

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte