Magazine Focus Emploi

Quelques conseils pour faire du vrai storytelling (1)

Publié le 12 mars 2013 par Dangelsteph

fake-storytelling

Il est de plus en plus fréquent d’entendre les entreprises parler de leur storytelling…

Quand on examine de près leur façon de communiquer, on s’aperçoit pourtant souvent (trop) qu’en réalité, elles ne font pas vraiment du storytelling. Elles ont apporté quelques nouveautés dans leur méthodologie et leur discours, mais en fin de compte, tout cela n’est pas réellement différent de leur manière de communication antérieure. Parfois, le mot storytelling est juste un euphémisme pour ne pas dire communication corporate ou publicité (peut-être que cela ferait trop ringard…).

Il y a donc à l’arrivée du vrai storytelling et du faux.

Le vrai storytelling peut se définir comme un échange basé sur des valeurs d’authenticité, d’un contenu qui a du sens, entre deux personnes (ou plus de personnes, mais c’est ici un détail), avec un objectif.

Voici donc 5 conseils pour tendre davantage vers le vrai storytelling que vers le faux :

Voilà en tout cas le premier de ces conseils. Les autres suivront dans de prochains articles : à suivre, donc.

1 : Prenez en compte les attentes et préoccupations de votre auditoire en terme d’actions souhaitées, de sentiments (émotion) et d’éléments factuels (rationalité) avant de commencer à réfléchir aux histoires que vous pourriez leur raconter. Et c’est valable quel que soit le média que vous allez utiliser pour votre storytelling : de l’oral au web. Commencez déjà par mettre au clair ce que vous voulez que votre auditoire fasse, après avoir écouté votre histoire. Tout de suite après, demandez-vous quels pensées et sentiments devront traverser l’esprit et le coeur de votre auditoire pour qu’il soit suffisamment motivé pour agir dans votre sens, réaliser ces actions que vous souhaitez. Et c’est seulement après ces deux étapes que vous pourrez vous demander si vous avez dans votre base de données narrative une histoire de nature à générer l’émotion et la rationalité nécessaires pour susciter cette envie d’action.

C’est toute la différence entre raconter une histoire et raconter la bonne histoire.

La nouvelle boutique en ligne du storytelling, du marketing et du management


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dangelsteph 367 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte