Magazine Politique

Stephen Harper n'a pas fait bouger les lignes politiques canadiennes

Publié le 13 avril 2008 par Exprimeo
Stephen Harper menaçait de solliciter une dissolution anticipée. Que se passerait-il si cette demande devait être concrétisée ? La firme Segma vient de réaliser une vaste enquête du 3 au 9 avril 2008. Le Parti Conservateur obtient 36 % des intentions de vote contre 30 % pour le Parti Libéral. A Québec, le Bloc obtient 35 % , 25 % pour le Parti Conservateur et 21 % pour le Parti Libéral. De toute évidence, le Parti Libéral est loin d'être aussi fragilisé que ce que l'on pouvait penser. L'opinion est restée stable depuis janvier 2006. Mais surtout, cette enquête lourde montre que le parti du Premier Ministre est faible dans des grandes métropoles comme Montréal, Toronto et Vancouver. Il serait donc très incertain et délicat de dégager une large majorité.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines