Magazine Bien-être

Et le 8 mars eut lieu !

Publié le 12 mars 2013 par Montaigu

Happy women day

Le 8 mars , journée internationale des femmes, a été célébré et ponctué de  réceptions officielles ou non,  manifestations, déclarations diverses, articles de presse.

On a effectivement parlé des femmes.  Certes. Cependant  est-ce un jour particulièrement heureux pour elles?  C’est la question qui me taraude.  Je ne suis pas sûre que la réponse qui me trotte dans la tête soit très positive. Car ce jour là on ne fait finalement que constater ce qui ne va pas, ce qui devrait et pourrait être amélioré : des inégalités salariales jusqu’aux droits les plus élémentaires comme le simple respect de la dignité des femmes.

Malgré toutes les meilleures intentions du monde, il faut reconnaître que nous évoluons  dans un système  dont le modèle a été conçu par et pour les hommes. Ils sont chez eux. Et tout fonctionne comme si nos revendications pour une "juste" place  étaient plus ou moins tolérées. «  Ah les bonnes femmes !» comme il est coutume d’entendre.   

Le sujet est plus profond que le simple fait de nous sortir des statistiques sur les écarts de salaire ou l’accès aux conseils d’administration. Il s’agit de changer le regard de la société toute entière, pas seulement celui des  hommes  mais celui des femmes également.

Ne vous en déplaise, mes biches, l’origine de la  misogynie ou des comportements défavorables vis-à-vis de la gente féminine, n’est pas l’apanage exclusif des mâles. N’oublions pas que ce sont davantage les femmes, encore, qui ont la responsabilité de l’éducation des garçons comme des filles. Les femmes qui parfois n’apprécient guère l’idée de  voir leurs filles se libérer de contraintes, dont elles ont pu souffrir elles-mêmes, pour accéder à une liberté qui leur aura été refusée. Et qui continuent aussi, de manière latente à faire un distingo entre leurs rejetons mâles et femelles.

Je crains donc que le chemin ne soit encore long.

Néanmoins je profite de ce petit billet pour souhaiter à mes soeurs  la liberté de choisir leur vie comme elles l'entendent afin de  ne pas "être le second rôle de leur vie"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Montaigu 551 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte