Magazine Médias

HIGHLANDER, ép. 1.02 "Family Tree" : review de l'épisode.

Publié le 12 mars 2013 par Hellknight @HellKNIGHT2010

Sc : Kevin Droney. R : Jorge Montesi.

ép. centré sur Richie Ryan / ép. sur les rapports au père. Richie est orphelin et essaie de retrouver ses parents. Ses recherches le mènent vers un escroc, un certain Joe Stanton, qui a emprunté de l'argent à une criminelle prêteuse sur gages. Duncan, de par son expérience personnelle, craint que Richie ne se laisse abuser (d'autant plus qu' il sait que Richie est également Immortel, même s'il ne peut rien lui dire pour l'instant), et veille sur lui, tout en se remémorant son passé, son réveil après sa première mort et son abandon par son clan, les MacLeods, et son père, adoptif, qui le rejetèrent après sa première résurrection...

Mon avis critique :  “Family Tree” est un épisode de la Saison 1, avec très peu d’action, symptômatique des débuts de cette série, avec des personnages très caricaturaux, et une intrigue principale assez faible, cousue de fil blanc, et assez banale dans le monde des séries TV. Un épisode de Battlestar GALACTICA (la série classique de 78) exploitait déjà ce thème du con-man se faisant passer pour le père d’un personnage orphelin (en l’occurrence Starbuck). Ce que l’on pourra reprocher aussi à cet épisode, c’est un cast assez irrégulier avec des acteurs au jeu caricatural. Difficile à croire que le personnage de Mme Gustafson, interprété par Tamsin Kelsey, puisse avoir une quelconque autorité. Plus difficile à croire encore, et que le personnage de Clinch, un homme de main, fasse si peur que ça. D’ailleurs, curiosité de l’épisode, Il est interprété par le piètre Peter DeLuise, qui faisait partie de l’équipe de 21, Jumpstreet dans les années 80. Et à voir sa médiocre interprétation, on peut se dire qu’il a bien fait de changer de voie, étant devenu réalisateur notamment sur la franchise Stargate.

Mais là où l’épisode s’en sort, et possède un certain intérêt tout de même, tient à certains éléments périphériques de cette intrigue faiblarde servant de corps à l’épisode. Tout d’abord, il permet de s’attacher au personnage de Richie Ryan, au coeur de l’histoire, qui n’est finalement qu’un jeune un peu perdu, et qui a été apparemment adopté par Tessa et Duncan, qui veillent sur lui. Un jeune qui se pique soudain de retrouver ses origines, son père qui a abandonné sa mère. Du coup, Tessa et Duncan apparaissent finalement peu dans cet épisode. Ensuite, l’épisode possède certaines séquences émouvantes en flash-backs, à la manière de LOST bien des années plus tard. On nous replonge dans les souvenirs de la 1ère mort de Duncan, au sein de son clan, et son 1er retour à la vie, qui le firent passer pour un démon auprès des siens. Une séquence d’une rare cruauté, finalement, puisque le personnage de Duncan MacLeod, tout juste revenu à la vie, se trouvera rejeté par les siens, abandonné, en plus d’apprendre de la bouche de son père qu’il fut adopté. Difficile de se mettre à la place de Duncan, qui va perdre toutes ses repères en un instant, et demandera, désespéré, en vain, qui il est, d’où il vient. Voilà peut-être pourquoi il aura autant à coeur d’aider Richie, son histoire faisant écho à celle du jeune homme (et à celle de Connor, qui avait également connu à peu près la même histoire). Ce qui permet à la mythologie autour des Immortels de s’étoffer encore : ils ont en commun d’être des enfants abandonnés pour la plupart, ou adoptés. Les téléspectateurs un peu attentifs, surtout lors d’un nouveau visionnage de la série, devraient commencer à se poser la question : ne voulait-on pas déjà nous indiquer ici, une conversation entre Tessa et Ducan semblant aller dans ce sens, que Richie est un Immortel ne s’étant pas encore révélé ? Et puis 2 des répliques de l’épisode sont particulièrement marquantes. L’une est réjouissante, l’autre est émouvante, introduisant la fameuse scène de flash-back évoquée plus haut réhaussant de beaucoup l’intérêt de l’épisode. Note : 3/5

La Citation-culte de l’ épisode :  “ Mais qui vous a enseigné le kung-fu comme ça ? – Les mecs qui l’on inventé ! “  -- Duncan, à Clinch.

La Citation-culte de l’ épisode : “ (…) Comme si c’était important de savoir d’où l’on vient ! – Richie. C’EST important. “  -- Duncan, à Richie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hellknight 118 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte