Magazine Conso

Pâques : les p'tits cadeaux sans chocolat

Publié le 12 mars 2013 par Misszigouzis @MissZigouzis

En vente chez Zigouzis en ville et en ligne

oeuf_paques_boite_cadeau_metal_lapin-poussin_LRG.jpg
Chez Zigouzis, tous les ans on pense aux enfants allergiques alimentaires qui ne peuvent pas forcément manger de chocolat (merci la dérèglementation européenne), à ceux qui n'en sont pas fous et à ceux qui sont trop petits pour en consommer...

Comme chaque année, nous vous proposons des oeufs à garnir vous-même de petites trouvailles gourmandes ou drôle.

Ce sont des boîtes en métal ou en carton et tissus qu'on peut conserver et réutiliser.

boite-oeufs-en-carton-pour-cadeau-de-paques-moderne_LRG.jpg

Et puis il y a aussi des petits morceaux de douceur pour Pâques grâce aux séries « mini » de peluches signées par le grand fabricant allemand Hermann Teddy.
L'animalerie de Pâques et du printemps est là au complet : poussins, lapinous, oiseaux et hérissons. Ils mesurent de 9 à 13 cm et deviennent des mascottes à bisous pour les petits et les grands qui se mettent à les collectionner !

peluche-hermann-teddy-poussins_LRG.jpg

peluche-hermann-teddy-lapin_LRG.jpg

peluche-hermann-teddy-oiseau_LRG.jpg

peluche-hermann-teddy-herisson_LRG.jpg

Pour changer du chocolat, pourquoi ne pas goûter aux pâtes d'amandes artisanales signées Jean Blanc ?

 

Paquinettes_lapin_paques_pate_amande.jpg
Paquinettes_sujet_paques_pate_amande.jpg
Rien à voir ici avec la pâte d'amande industrielle : le goût est pur, la saveur naturelle et elles fondent en bouche ! Lapin ou autres petits sujets de Pâques feront plaisir aux petits et aux grands. Leur taille est en moyenne de 8 cm et de 50 gr ; ils sont conditionnés dans un petit sachet plastique.

Et puis il y a les gommes Iwako et Kawaï qu'enfants et adultent affectionnent et collectionnent. De nouvelles séries sont arrivées à point pour la chasse aux oeufs dans les jardins !

iwako_gommes_paques.jpg

Mais au fait...

Pourquoi des poules à Pâques ?

La coutume d'offrir des oeufs au début du printemps remonte à l'Antiquité. Dans de très nombreuses cultures, les oeufs sont symboles de fécondité et de renouveau. Des siècles plus tard, cette tradition est toujours célébrée. 
Il y a environ 5.000 ans, les Perses offraient déjà des oeufs ... de poule comme cadeaux porte-bonheur pour fêter le printemps ! Les Romains, qui eux aussi leur prêtaient d'heureux effets, en cassaient le jour du printemps pour purifier l'atmosphère.

C'est réellement à partir du XIIIe siècle que les premiers oeufs peints firent leur apparition en Europe. A l'origine coloriés en rouge et décorés de devises ou de dessins, les oeufs de poule s'échangeaient à l'occasion de la fin du Carême, symbolisant ainsi la fin des privations de l'hiver.

A partir de la Renaissance , les oeufs de poule furent remplacés par des oeufs en or dans les cours de souverains européens. Décorés de métaux précieux, de pierreries et même de peintures de célèbres artistes, ces objets connurent leur apogée avec les célèbres oeufs de Fabergé à la cour de Russie, à la fin du XIXe siècle.

Aujourd'hui, les oeufs de Pâques sont en chocolat. Beaucoup plus gros et délicieux, ils ravissent petits et grands. Cette tradition, présente dans de nombreux pays, est relativement récente. Les moulages en chocolat ont fait leur apparition durant la première moitié du XIXe siècle, grâce aux progrès d'affinage de la pâte de chocolat et à la mise au point des premiers moules en fer étamé et argenté.

Pourquoi des lapins à Pâques ?

On trouve des traces du «lapin de Pâques» jusque dans l’Antiquité, 3500 ans avant Jésus-Christ. Au départ on parlait plus d’un lièvre, symbole d'abondance, de prolifération et de renouveau. La tradition d'associer le lapin et les œufs serait d'origine allemande et alsacienne et celle de les offrir en chocolat serait une initiative des commerçants du XVIIIe siècle qui trouvaient l'idée intéressante après les privations du Carême.


Le mythe du lapin apportant des œufs aux enfants serait né d’une légende allemande : une pauvre, trop pauvre pour offrir des douceurs à ses enfants, aurait décoré et caché des œufs dans le jardin avant d’y envoyer ses enfants. Ceux-ci, apercevant un lapin, pensèrent que c’était lui qui avait pondu les œufs…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misszigouzis 2299 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine