Magazine

Le troubadour Arbogast

Publié le 04 février 2013 par Blabla
Aujourd'hui chez les terriens ... une geekette vient de découvrir un artiste qui mérite d'être connu, et surtout reconnu.
Surfant sur l'actualité culturelle de ces derniers jours, j'ai comme beaucoup de gens entendu parler d'un certain Luc Arbogast ayant eu son grand moment de gloire sur la scène de The Voice France 2013. Cet artiste est particulier pour moi, et je ne vais pas en parler juste pour faire comme tout le monde. Il est de La Rochelle, du Poitou-Charentes donc, tout comme moi, c'est donc un artiste de chez moi, et je suis fière de parler de lui. Et puis, il nage dans le monde du Moyen-Âge, période de notre histoire que j'adore arpenter. Voici donc l'histoire d'un troubadour des temps moderne ayant le grand pouvoir de nous faire voyager au temps des chevaliers ...
Le troubadour Arbogast
Ce monsieur, né en 1975 d’un père militaire d’origine strasbourgeoise et d’une mère infirmière d’origine Allemande (et qui a son article sur Wikipédia, pour la petite histoire ^^), chante et joue une musique inspirée de la France médiévale et surtout de la tradition paysanne où se chevauchent mélancolie et spiritualité. Muni d’un bouzouki, de grelots et d’un Laúd, ce musicien autodidacte manie le clair-obscur avec ferveur et beaucoup de sincérité. Il s’inspire parfois des Cantigas de Santa María et de Lieder de Walter von der Vogelweide, de Hildegard von Bingen, ou de Guillaume de Machault.
Après s’être produit essentiellement dans la rue, sur les parvis des cathédrales ou lors de fêtes médiévales organisées dans toute la France, il aborde depuis 2004, date de sortie de son premier album, Domus, une carrière professionnelle.
En Mai 2010, il a également fondé le Collectif d'Expression Néo-Tribale d'Animation Urbaine et de Retour à l'Esprit du Spectacle (Centaures), réunissant autour de lui des artistes et amis, musiciens, jongleurs de feu, pour des spectacles donnés partout en France et en Europe. On retrouve dans la troupe des musiciens (Mélinda Bressan, Jean Louis Renou, Aliocha Regnard, Antoine Picard) qui ont participé aux enregistrements des différents albums de Luc (enregistrés à Strasbourg, par Benjamin Barrand, ingénieur du son de grand talent), ainsi que des artistes de renommée nationale comme Lawrence Chiapello ou encore Michaela Prech.
Aux championnats du monde de patinage artistique 2012 à Nice, Brian Joubert (ouais, trop la classe) patine sur la chanson An Freij de An Neo Era lors d’une exhibition, puis Luc Arbogast l’accompagne en chantant en direct Cancion Sefaradi (celle-là même qu'il a chanté dernièrement au casting à l'aveugle de The Voice 2) au gala Les Étoiles de la glisse à Courchevel, le 30 décembre 2012.
Et donc, il y a quelques jours, devant plus de 9,3 millions de téléspectateurs et caché des quatre coachs de The Voice 2013, Luc Arbogast a séduit tout le monde avec sa belle préstation, et a passé la première étape de ce "télé-crochet" nouvelle génération, entrant dans l'équipe de la "princesse" Jennifer. Voici d'ailleurs cette fameuse prestation, juste magique, hallucinante, magnifique :
Comme je le disais plus tôt, cet artiste m'a beaucoup touchée, même si, à mon grand regret, je viens de le découvrir grâce à The Voice. Son style, que ce soit la musique que ses tenues, est vraiment intéressant, il fait voyager réellement avec cette magnifique voix qu'il maîtrise à la perfection. Un talent brut et pur. Et que ce talent soit né dans ma région, cela met en joie mon petit côté chauvin !Sa musique me touche particulièrement car je suis férue de musiques traditionnelles, notamment à consonances celtiques. Ces musiques qui prennent littéralement possession de mon corps, au point que je pourrais en danser sans m'en rendre compte,, je les aime, je les dévore, je les écoute avec mon âme autant que mes oreilles ... Son univers est vraiment magique, il transporte, il fait voyager. Bref, j'adore et je regrette vraiment de ne pas avoir rencontré cette voie avant ! Je regrette d'ailleurs de ne pas être allée faire un tour du côté de Saint Chartier et de son Festival de la Musique Traditionnelle en 2009 :

Fermez les yeux, et laissez-vous emporter par monsieur Arbogast, le troubadour venu des temps anciens !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blabla 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte