Magazine Bd

Omega l'inconnu : plus pour très longtemps !

Par Hectorvadair @hectorvadair
Omega l'inconnu : plus pour très longtemps !Omega l'inconnu
Jonathan Lethem, Karl Rusnak/Farel Dalrymple
Marvel/Panini
Oct 2012
Omega est en fait série américaine de Marvel appelée "Omega the unknown", créée en 1976 par Steve Gerber et dessinée par Jim Mooney. Après 10 épisodes dans la revue éponyme, ceux-ci s'arrêtent faute de ventes suffisantes, gagnant cependant au passage un statut culte*.
En 2007, l'écrivain Jonathan Lethem, accompagné par Karl Rusnak, revisitent la série, en faisant appel à Farel Dalrymple, jeune dessinateur indépendant pour l'illustrer. 
...USA, aujourd'hui. Alexandre, un adolescent,  fait de drôle de rêves. Il voit une sorte de super héros en tenue bleu et rouge se battre contre des robots.  Ses parents, qui l'ont éduqués jusqu'à présent, isolés dans leur maison, se décident à l'inscrire à une fac en ville. Mais en chemin un accident survient, et ceux-ci meurent brutalement, révélant malgré eux leur identité de robots à leur enfant . (...)
Alexandre est transporté à l'hôpital, tandis que la police, en lien avec un étrange personnage vêtu lui-aussi d'une tenue de super héros (le Mink), efface les restes robotiques. Alexandre commence alors une nouvelle vie... qui va lui révéler sa condition particulière...

Omega l'inconnu : plus pour très longtemps !

Couverture du comics #4/7


...Attiré par la couverture cartonnée sous jaquette glacée mettant en scène un personnage un peu nerd en tenue de super héros, je ne savais pas trop à quoi m'attendre malgré un sentiment plutôt sympathique ....
L'étrangeté et la qualité d'écriture m'ont cependant happés sans relâche possible. Si Jonathan Lethem a repris avec Rusnak une série existante du golden age Marvel (années 70), n'oublions pas que celle-ci a fait long feu et n'est pas très connue en dehors des grands amateurs. Le ton était déjà particulier et relativement décalé à l'époque, Lethem l'a semble t-il accentué, et le dessin de Farrel Dalrymple, issu de la scène alternative, fait d'avantage penser à un Daniel Clowes ("Le rayon de la mort") ou un Dash Shaw ("Body world"), qu'à un John Byrne ou d'autres maîtres du monde super héroique. C'est ce qui fait tout l'intérêt de ce comics.
Les personnages sont nombreux et complexes, tout comme les méandres de son scénario. SF et politique sont mixés dans une histoire particulièrement abracadabrante mais bien tenue, et Phillip K Dick n'est pas loin.
Beaucoup de justesse et de tendresse dans le ton, font d'Alexandre et ses amis, mais aussi les autres protagonistes, des personnages attachants, et au final un "one-shot" très réussi.
Nb : A la fin du recueil, 12 pages richement illustrées sur la série originale de Gerber complète l'histoire, tout comme la reproduction des couvertures des 7 nouveaux comics.
*En France, Omega the unknown a paru dans revue Artima "L'Inattendu" # 17, 20, 21, 24 (1979-1980)
Le site officiel de Omega the unknown
Interview de Farel Dalrymple (Nov 2007)
Interview de Jim Mooney (Fev 2000)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hectorvadair 1484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines