Magazine Football

Milan assure l’essentiel : trois points sans briller

Publié le 18 mars 2013 par Passionacmilan

BalotelliL’AC Milan a bien réagi après l’élimination en Champions League en battant Palermo 2-0 grâce à un doublé d’un excellent Balotelli . La prestation des Rossoneri n’a pas été brillante mais efficace, même s’ils ont risqué de subir l’égalisation en début de seconde mi-temps face à un adversaire pourtant très faible. Il faut cependant remettre ce match dans son contexte : les rencontres après la Champions League sont toujours difficiles, encore plus après avoir affronté Barcelone et avoir été éliminé de la manière dont on connait tous. Il était important de gagner. Milan a assuré l’essentiel et maintient la 3° place (tout en éloignant la Lazio).

Milan continue sa série positive face à Palermo et replonge parfaitement bien dans le championnat après la parenthèse malheureuse en Europe. Avec un protagoniste absolu : Mario Balotelli (Pato, comme tu nous manques… pas!) Le futur n°9 de l’AC Milan est toujours plus décisif avec notamment ses 7 buts en 6 matches, et jusqu’à présent, une attitude (pratiquement) irréprochable. Son impact à Milan dépasse même les meilleures prévisions possibles. En espérant bien sur que cela durera…

Face à Palermo, l’AC Milan n’a pas brillé mais a quand même réussi à empocher une victoire très importante, dans un moment délicat après la lourde défaite à Barcelone. Tout est bien qui finit bien : une victoire, Barcelone et l’Europe sont oubliés et la série positive en championnat se poursuit. La pause internationale arrive au bon moment. Fatiguée, l’équipe d’Allegri va pouvoir se reposer et récupérer des forces après avoir effectué un effort considérable (entre remontée et Champions League), avant d’affronter une phase décisive de la saison.

En effet, les Rossoneri ont effectué une remontée spectaculaire mais éprouvante. En chiffres, ça correspond à 47 points en 21 matches. Si on ne tient compte que de l’année 2013, Milan est à 8 victoires et 3 matches nuls, c’est-à-dire 27 points en 11 rencontres. Des chiffres qui soulignent le bon travail de l’équipe et de l’entraineur, grâce notamment à une attaque plus prolifique et une défense plus solide. On se demande comment un entraineur peut être remis en question après chaque défaite (ou même match nul) avec de tels résultats lors d’une année de transition. Le gros bémol, c’est l’absence de spectacle, mais pour cela, il faut plus de qualité technique, notamment dans la création du jeu au milieu, ce que Milan n’a pas. En espérant que les dirigeants y penseront cet été…

Bref, il ne reste que 9 journées de championnat et pas des moindres : dès la reprise, Milan affrontera Chievo (déplacement), Fiorentina (déplacement), Napoli (domicile) et Juventus (déplacement) pour ensuite clôturer le mois d’avril à San Siro face à Catania. Le mois d’avril s’annonce très intense, les places du podium sont très prisées et la course risque de continuer jusqu’à la dernière minute de la dernière journée. Alors cette pause tombe à point nommé, pour souffler un bon coup avant le rush (mais les matches seront tout de même espacés de 6 ou 7 jours) mais aussi pour récupérer certains joueurs qui doivent améliorer leur condition physique (et / ou mentale). Allegri aura besoin de tout le monde. Avant cela, deux semaines de repos (et de rumeurs de mercato…) méritées. Le calme avant la tempête.

Partagez l'article :
  • Print
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Article rédigé par admin
Nombre de lecture(s) : 411


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines