Magazine Basketball

Final Eight : Aucun problème pour Ekaterinbourg

Publié le 18 mars 2013 par Laurent Jeannas

Final Eight 2013

Sandrine-GRUDA--Ekaterinbourg---Final-8-vs.-Polkowice_fibae.jpg

Sandrine GRUDA et les siennes portent bien le costume de favorites © fibaeurope

EKATERINBOURG - POLKOWICE 68-45

(21-14, 35-22, 48-39)

Portées par leur public, les joueuses d'Ekaterinbourg démarraient par un 6-0 qui annonçait la couleur. Peu à peu, Polkowice prenait ses repères grâce notamment à Magdalena LECIEJEWSKA (10 points, 6 rebonds) mais les Polonaises savaient que la tâche serait très difficile car les homologues russes semblaient déjà maîtriser tous les compartiments du jeu alors que nous n'étions qu'au premier quart-temps (21-14).

Même si elle est restée assez discrète au scoring, Diana TAURASI (7 points, 5 rebonds) n'en était pas moins efficace puisque grâce à elle, l'hote de ce Final Eight continuait de faire grandir son avance, suivie ensuite par Sandrine GRUDA (15 points à 67%) pour passer la barre des 10 points (26-16, 14'). Privées de ballons, les filles de Jacek WINNICKI n'arrivaient pas à revenir dans la partie malgré la bonne volonté de Belinda SNELL (8 points, 4 passes décisives) ou encore Nnemkadi OGWUMIKE (10 points, 9 rebonds) (35-22, 20').

De retour sur le parquet de la DIVS Sport Hall, Ekaterinbourg continuaient de développer leur jeu et si, par malheur, une joueuse ne trouvait pas la cible, elle pouvait être pratiquement sûre que l'une de ses coéquipières allait récupérer la balle sous l'anneau. Toutefois, Belinda SNELL entrenait l'espoir des visiteuses en revenant à -4 alors qu'il restait un peu moins d'un quart d'heure à jouer (42-38, 27') mais une fois de plus, Candace PARKER (17 points, 13 rebonds) and co. remettait un coup d'accélérateur pour s'assurer une fin de match un peu plus sereine (48-39, 30').

En panne de réussite, l'équipe de Polkowice n'arrivaient plus à se rapprocher de son adversaire dans le dernier quart-temps. Au contraire, les troupes d'Olaf LANGE continuaient sur leur lancée en faisant déjouer leurs adversaires et en trouvant des shoots ouverts pour remporter ce match sur un fauteuil (68-45).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurent Jeannas 217856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines