Magazine Santé

Huile d'olive: Son arôme aiguise notre hormone de la satiété

Publié le 18 mars 2013 par Santelog @santelog

HUILE d'OLIVE: Son arôme aiguise notre hormone de la satiété – TUMSon arôme aiguise notre hormone de la satiété. Déjà pièce maîtresse du régime crétois ou méditerranéen, l’huile d’olive ajouterait ainsi le sentiment de satiété à ses nombreux effets bénéfiques, selon cette étude de la Technische Universität München (TUM). Ces conclusions publiées sur le site de l’Université, expliquent comment huiles et graisses parviennent à réguler la sensation de satiété.

Le régime méditerranéen traditionnel, riche en fruits et légumes, comportant un apport élevé d’olives et d’huile d’olive est reconnu pour son efficacité contre le risque cardiovasculaire, contre certains troubles du sommeil, pour booster la fertilité, préserver la santé osseuse, prolonger la longévité, bref, définitivement lié à la santé mentale et physique.

Ce groupe de chercheurs a étudié 4 différents types de graisses et huiles comestibles, le saindoux, le beurre, l’huile de colza et l’huile d’olive. Durant 3 mois, les participants à l’étude ont dû consommer chaque jour 500 grammes de yaourt maigre enrichi avec l’un de ces 4corps gras, en plus de leur régime alimentaire normal.

L’huile d’olive montre un effet de satiété plus important, rapporte le professeur Peter Schieberle, titulaire de la chaire de chimie alimentaire à la TUM. Le groupe de participants «  supplémenté  » à l’huile d’olive montre une plus forte concentration de la sérotonine, l’hormone de satiété dans leur sang et, interrogé, déclare avoir trouvé le yaourt très copieux ! De plus les auteurs notent l’absence de prise de poids de ces participants au cours de l’étude.

La satiété est dans l’arôme : Le secret de la satiété réside en fait dans les composés aromatiques de l’huile d’olive. Ainsi, dans la deuxième partie de l’étude, lorsqu’un groupe reçoit un yaourt à l’arôme d’huile d’olive vs un groupe témoin, un yaourt nature, si l’apport calorique des 2 yaourts est identique, c’est-à-dire tous deux moins de calories, le groupe «  huile d’olive  » ne ressent pas le besoin d’augmenter son apport calorique alors que le groupe témoin l’augmente de 176 kilocalories par jour. Le groupe «  arôme  » a adapté son apport alimentaire et, encore une fois, présente des niveaux de sérotonine supérieurs à ceux du groupe témoin.

Un impact direct sur la glycémie: Lorsque les chercheurs étudient les niveaux de sucre dans le sang, également significatifs de la satiété, ils montrent que les substances aromatiques présentes dans l’huile d’olive contribuent à inhiber l’absorption du glucose, retardant ainsi le retour de la sensation de faim. A partir d’huiles d’olive d’Espagne, de Grèce, d’Italie et d’Australie, les auteurs identifient 2 substances qui réduisent l’absorption du glucose dans le sang dans les cellules hépatiques: Hexanal et E2-Hexénal. L’arôme est donc capable de réguler la satiété, concluent les chercheurs, dont la découverte ouvre la voie à des applications immédiates sur des produits alimentaires allégés mais «  rassasiants  ».

Source: TUM Olive oil makes you feel full

HUILE d'OLIVE: Son arôme aiguise notre hormone de la satiété – TUM
Accéder aux dernières actualités sur le Régime Méditerranéen


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine