Magazine

La déesse Axeptou

Publié le 19 mars 2013 par Dodo44

Déesse AxeptouBien avant les pyramides et les papyrus, à l’époque où l’on ne connaissait pas encore la différence entre le plan humain et le plan divin, vint au monde une bienveillante déesse. En la bénissant du nom d’Axeptou, ses parents lui accordèrent aussi un don.

La déesse Axeptou possédait le don fabuleux de dire oui. Mais pas n’importe lequel. Son oui était universel!

Déjà toute petite, elle adorait marcher le long de la rivière. Lorsqu’il tomba des cordes, continua-t-elle ses escapades? Elle s’y rendit en accueillant la pluie sur ses cheveux, ses joues, ses bras. Quelle joie d’observer les gouttes d’eau plonger joyeusement dans le courant!

Adolescente, elle aimait courir dans les champs de lavande, ses longs cheveux flottant dans le vent d’été. Quand une grave infection lui en fit perdre la tignasse, continua-t-elle ses gambades bucoliques? Souriante, elle parcourait les prés fleuris, gardiens de ses secrets.

Adulte, elle s’éprit d’un dieu beau comme un homme. Le jour où il lui fit ses adieux, continua-t-elle de rêver? Elle arrosa de ses plus belles larmes de peine et de joie ce bel amour. Puis reprit le chemin de son destin. Elle rencontra un peu plus loin le père de ses enfants.

Axeptou en fin de vie
Sur son lit de mort, entourée de ses chéris, elle sut que l’heure était venue. Continua-t-elle d’aimer? Elle serra ses amours contre son cœur. Accepta cette nouvelle transformation. Et dit merci pour tout ce qu’on lui avait offert lors de son passage sur terre.

Aujourd’hui, pour honorer le don d’accueil exceptionnel de cette déesse bien-aimée, partout sur la planète, les cœurs conscients apprennent à accepter ce qui est. Tout simplement.

Accepter les tempêtes et les fêtes. Les disettes et les richesses. Les bobos et les collots. Les échecs et les réussites. Les critiques et les louanges. Les grimaces et les sourires. Les fins et les débuts.

La déesse Axeptou sait que toute transformation commence par l’acceptation de ce qui arrive dans notre direction. Accepter tout nous relie à notre puissance. En acceptant ce qui est, nous pouvons le transformer. Ou pas.

Dire oui à la vie

Tel est notre choix.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dodo44 39820 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte