Magazine Conso

Egue y Seta : le duo barcelonais qui secoue l'architecture d'intérieur

Par Espaces à Rêver @themuriellel

Daniel Pérez et Felipe Araujo ont créés leur agence d’architecture d’intérieur Egue y Seta à Barcelone, et c’est dans cette même ville que le duo a réalisé il y a de cela deux ans un projet qui fait encore beaucoup parlé de lui. Egue y Seta a rénové entièrement un appartement de 110 m2 dans le quartier “El Ensanche”, non loin du célèbre marché Santa Catarina (qui a subi une rénovation très réussie il y a plusieurs années !), et dans la zone désormais prisée du Born.

Le duo barcelonais a transformé cet appartement, au style rétro-moderne, et a conservé lestyle ancien et industriel de l’immeuble : tout en gardant la belle hauteur sous plafond, les poutres en bois ont été restaurées et le sol a été changé pour des carreaux de ciment que l’on retrouve beaucoup dans les appartements barcelonais (voir un autre appartement ici). Mais l’originalité de la rénovation de cet appartement lumineux est dans la réorganisation de l’espace.

En effet, l’ancien couloir, qui desservait les pièces de l’appartement a été supprimé, et un petit couloir à été créé autour de la grande cuisine, qui fait également office de salle à manger. Celle-ci qui occupe un tiers de la superficie totale de l’appartement est le coeur de l’habitation, et joue un rôle social de premier plan. Toutes les pièces de l’appartement s’articulent donc autour de cette pièce comme vous le verrez dans le plan tout en bas de l’article. Ici, pas de couloir, d’entrée, de vestibule ou de dressing mais un nouveau style de vie à découvrir, ouvert et sans frontière !

image

On commence par le salon de l’appartement avec ses grandes portes-fenêtres tellement typiques des logements barcelonais ! Au sol, des magnifiques carreaux de ciment au motifs à fond perdu, à effet 3D, dans des tons noir, gris et blanc. Les menuiseries et portes ont été peintes en blanc, et le mur de droite a été recouvert d’un papier peint uni turquoise. Le lampadaire, l’armoire, et le canapé en cuir sont tous blanc pour accentuer la luminosité naturelle de cet espace. 
table basse : Bianca Bosman, coussins : Lu Ink, papier peint : Coordonné, sol : Espacio Hidraulico, fauteuil : modèle Acapulco de OK Design.

image

Vue sur le mur turquoise qui apporte de la profondeur visuelle à cet espace salon, et de plus, les objets ainsi que le canapé ressortent encore plus sur ce mur de couleur. A noter les petits arcs formés par le plafond de l’appartement, dans le plus pur style catalan.
Cage décorative : Lagostore Barcelona, tapis : Francisco Cumellas, cadres : Coco-Mat

image

Depuis le salon, on aperçoit la cuisine-salle à manger, véritable poumon de l’appartement… Sur la gauche, des placards blancs ont été aménagés… pour cacher un lit double avec même une tête de lit, des chevets et des lumières ! Ainsi, le salon fait également office de chambre d’ami. La décoration sur les murs est discrète, mais tout de même colorée. La couleur est très présente sur les fauteuils et les petits objets de décoration sur la table basse. 

image

Depuis le salon, nous accédons à la cuisine de style industriel qui a été créée pour être volontairement la plus grande pièce de l’appartement, car elle est non seulement située en son centre. De plus le projet de rénovation a été conçu initialement pour être un projet autour du lien social, dans lequel famille et amis peuvent se réunir. La particularité de cet appartement conçu par Egue Y Seta est la magnifique verrière intérieure, avec une structure géométrique, qui sépare la cuisine d’un couloir dans lequel des placards ont été aménagés. Depuis ce couloir, nous pouvons accéder aux deux grandes chambres de l’appartement. 

image

La cuisine-salle à manger ne manque pas d’espace ! Ici tout est en noir et blanc, des suspensions aux chaises en passant par les revêtements des murs et du sol. Pour le reste, du bois brut récupéré a été utilisé aussi bien pour les placards de la cuisine que pour la grande table à manger ou les étagères, comme si cette cuisine existe depuis toujours et a traversé les siècles… Depuis cette perspective, nous apercevons le salon dont le mur contraste avec la cuisine.

image

C’est en fait du bambou qui a été utilisé dans la verrière intérieure qui se trouve tout à côté et dans la continuité de l’évier en marbre, tout comme le plan de travail qui le prolonge. La cuisine est de Bianca Bosman et la structure en bois laqué de la verrière a été réalisée par Josep Lamesa. 

image

Cette vue au grand angle permet d’apprécier l’espace de la cuisine, ainsi que la porte-fenêtre, identique au salon, qui donne elle aussi sur un petit balcon, typique de Barcelone… Il y a au total 3 petits balcons séparés qui donnent tous sur la rue. Au plafond, on retrouve, tout comme dans le salon, les poutres en bois rénovées. Pour rester dans le style industriel de la cuisine, des étagères ouvertes et métalliques ont été installées pour ranger une partie de la vaisselle. La cuisinière ultra hight tech, ainsi que les suspensions contemporaines contrastent avec le style ancien de cette cuisine. 
Au fond à gauche, une petite banquette a été conçue par l’agence Egue y Seta pour aménager cet espace non utilisé. On notera les carreaux noirs et brillants posé sous la banquette, au niveau du mur. Le côté industriel est accentué avec les conduits de l’air conditionné qui court sur l’un des mur de la cuisine. 

Cuisine, table à manger et luminaires de Bianca Bosman, chaise des Eames éditées par Vitra, carrelage métro de chez Arena Profesional

image

Dans cette cuisine, tout est accessible ! J’aime beaucoup la décoration qui a été disposée sur ces étagères pour rendre la cuisine (de Bianca Bosman) chaleureuse et élégante. Le vert des bougies et du cadre en bas fait écho aux plantes de la verrière… Au fond on aperçoit l’une des deux chambres de l’appartement.

image

En supprimant un grand couloir, l’agence Egue y Seta a utilisé tout l’espace disponible créer cette grande cuisine et cette verrière qui délimite l’espace entre les parties jour et les parties nuit, entre la sphère sociale (ou publique), et la sphère privée. En fait, les pièces donnant sur la cuisine peuvent être fermées avec des portes hautes… Mais lorsqu’elles sont ouvertes, la lumière circule alors librement dans tout cet appartement… Et c’est ainsi que l’esprit de cet appartement est le mieux traduit : ici tout est ouvert pour que les habitants du lieu circulent et que le lien social existe !

image

image

image

C’est sur une chambre que donne le 3ème petit balcon de l’appartement… Et quelle chambre ! Ici, comme dans le salon et la cuisine, même règles : des murs blanc, une décoration spartiate, et le même sol qui unifie toutes les pièces de l’appartement, pour ne faire qu’un seul et même grand espace ouvert. La lampe d’architecte et la table en bois patiné, ainsi que la chaise en métal apportent, ici aussi, une touche industrielle à la chambre. Le tissus vintage vient apporter un esprit bohème à l’ensemble, et égayer cette pièce noir et blanche. Les tons de vert utilisés rappelle que la nature est belle et bien présente dans l’appartement via ses verrières… et cette couleur. Chaise bleu et plaid rose de chez Cado. Linge blanc de chez Filocolore. Plaid à motif de chez Coco-Mat. Coussins : Filocolore et Lu Ink.

image

Dans cette grande chambre, on retrouve également une verrière intérieure, qui sépare la chambre de sa salle de bain (qui est donc semi-ouverte). Depuis la chambre, on aperçoit le lavabo blanc et la mosaïque (pour être plus précise c’est de la pâte de verre) blanche au motif hexagonal qui recouvre murs, crédence et sol. La lumière pénètre ainsi jusque dans la salle de bain ! 
Lavabo : Happy D., de Duravit, robinetterie murale de Rovira. Pâte de verre au motif hexagonal de Hisbalit

image

La salle de bain cache en fait 2 lavabos, mais également une autre pièce avec une baignoire qui fait également office de douche ! La blancheur immaculée se retrouve dans tout l’espace…De plus l’éclairage a été particulièrement soigné pour créer une ambiance de détente et de repos !

image

Visite de la 2ème chambre de l’appartement, qui comporte d’un côté des doubles vasque en marbre récupéré avec une crédence en marbre également, sans oublier la pâte de verre au motif hexagonal que l’on retrouve dans la salle de bain de l’autre chambre, et de l’autre, une seconde pièce avec des toilettes et une baignoire. Cette chambre ne possède pas de fenêtres vers l’extérieur, mais elle n’en est pas moins tout aussi agréable et lumineuse que la 1ère. Le miroir posé sur les 3 faces des murs donne une profondeur supplémentaire à la pièce et à ce petit espace de salle de bain.

image

Vue sur la chambre depuis le couloir qui jouxte la cuisine sur la salle de bain de la 2ème chambre…

image

Même concept que la salle de bain pour les toilettes séparés et accessibles de cette chambre…

image

Et ici le coin douche… Le sol de la chambre est revêtu de la même pâte de verre que dans les 2 salle de bains ! C’est donc la seule pièce à ne pas avoir les carreaux de ciment à motif à fond perdu au sol, sûrement parce que justement c’est la seule pièce sans lumière naturelle, le sol aurait alors été trop foncé.

image

                                          Le plan de l’appartement 

image

                              Les fondateurs de l’agence Egue y Seta

                                Via MiCasaRevista et DiarioDesign

Suivre Egue y Seta et en savoir plus sur l’agence : Twitter, Facebook, Pinterest

M.L.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Espaces à Rêver 983 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte