Magazine Culture

Mon p’tit billet : élégance et allure au masculin

Publié le 19 mars 2013 par Fabricegil @thenewreporter

Messieurs, si l’on s’en tient à la définition du dictionnaire, les mots éléganceet allure ont des origines quasi similaires. Avoir de l’allure : c’est avoir un air de distinction, d’élégance - Etre élégant : c’est posséder une certaine grâce, distinction, aisance dans l’attitude et dans l’habillement. Le dictionnaire des synonymes propose une version plus précise. L’allure : se dit de la manière de porter son corps en marchant, de la manière d’aller - l’élégance : se dit d’une sorte d’agrément qui ressemble à la grâce… si ce n’est que celle-ci est souvent un don de la nature, ou un résultat de l’art. L’allure se travaille beaucoup moins que l’élégance. Elle découle de quatre facteurs principaux. De prime abord, la taille : on imagine mal un homme petit avoir de l’allure. La minceur : l’obésité est l’ennemie de l’allure. La lenteur : l’allure n’est jamais vive - mais lente, délicieusement lente. Enfin l’unité, qui au premier coup d’œil, singularise, caractérise et distingue. Qui a de l’allure s’impose ; qui a de la prestance en impose.L’homme élégant se remarque par le soin qu’il porte à sa mise. Il sait s’habiller. Il connaît les règles et se fait un devoir de les respecter. En cela, il se distingue du dandy qui met son orgueil à parer sa différence d’un habit d’excentricité. Il a le sens du beau. C’est un esthète. Son goût est sûr. S’il invente, c’est presque malgré lui, comme par accident. Il n’a jamais l’air pressé.
VestiaireLa structure stylistique du vêtement masculin a peu évolué depuis deux siècles. Mais dans le cadre de cette uniformité apparente, la coupe, les tissus, les proportions se sont métamorphosés… la plupart de ces changements étant apparus progressivement, sans rupture. Bien que les modifications des différents éléments du vestiaire masculin semblent imperceptibles, chacune de ces améliorations reste néanmoins identifiable, participant ainsi à cette notion insaisissable qu’est la distinction. A l’origine de l’élégance des hommes ? La mode, certes, mais qu’ils suivent avec distance. C’est dans la silhouette, la façon de porter un détail élégamment que tout repose.Fabrice Gil

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabricegil 617 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte