Magazine Culture

Desperate Housewives épisode 4x11 "Sunday"

Publié le 14 avril 2008 par Red

Précédement dans Desperate Housewives :
http://img382.imageshack.us/img382/7203/dhpreviouslymm4.jpg

Desperate Housewives is back mais pas en bonne forme, on est dans la lignée du 4x10 avec des intrigues inintéressantes et un développement pauvre, totalement dénué d'intelligence. Pour moi, le gros plus de la série c'est (c'était?)indéniablement son côté sans prise de tête, c'est peut-être même le meilleur divertissement niveau série (ça ne veut pas forcément dire que c'est une série que je considère comme très intelligente) à l'heure actuelle pour ma part, l'ambiance et les personnages font passer un bon moment. Sauf que depuis un moment, j'ai perdu le truc qui fait que je passe un bon moment devant DH. Il y a des trucs tellement idiots qu'on se demande comment les scénaristes osent nous sortir ça (exemple, la scène Gabrielle/Carlos dans cet épisode avec Gaby qui frappe Carlos de toutes les manières possibles). Cet épisode marque le retour de Desperate Housewives après la grève mais malheureusement, on est bien loin des premiers épisodes de la saison et encore plus loin de la première saison. À la limite, la saison 3 était plus divertissante, mais là on a atteint un niveau très bas pour DH.

Comment dire, c'est sympa mais sans plus. Aucune intrigue n'était intéressante et encore moins capitale pour la suite de la série ou saison. Donc en gros, le cousin de Susan débarque (Chris Carmack de the OC qui joue très mal ici), le mystère Mayfair est encore rallongé, Gabrielle apprend que Carlos sera aveugle pour toujours, Lynette et Bree se disputent parce que Lynette pose trop de questions sur la religion.

Alors on va commencer par Lynette et Bree. C'est clairement le genre d'intrigue de transition qui n'a aucune conséquence sur la suite de la série. On en ressort comme on en est entré, aucune évolution, rien. C'est du remplissage quoi. Lynette veut être reconnaissante pour sa santé après la tornade et son cancer guéri dès l'épisode 6 et va donc à l'église mais elle pose trop de questions pendant le sermon. Histoire d'en faire une intrigue, on mèle Bree à tout ça qui se sent honteuse des questions de son amie. Bof, je vois vraiment pas l'intérêt. À part peut-être créer une énième querelle entre Bree et Lynette, mais quand on voit la saison 1, y a pas photo. C'était beaucoup mieux traîté dans la première saison. À classer dans les intrigues inutiles donc.

Le mystère des Mayfair est juste super mal mené. Déjà parce qu'il y a trop de remplissage pour rien depuis plusieurs épisodes. On n'apprend que certains trucs (qu'on aurait pû deviner dès les épisodes précédents), c'est pas assez solide pour en faire une intrigue complète. Là on découvre ce que Dylan a lu sur le bout de papier brûlé qu'à moitié, que son père a été assassiné. Par Katherine, c'est l'hypothèse. L'intrigue a quand même (intelligemment) été mise en parallèle avec l'arrivée du cousin de Susan, Tim qui avait couché avec Katherine quand il était encore à Wisteria Lane. Il a découvert que Katherine a bel et bien frappé un homme, sûrement son ex-mari. Maintenant, peut-on réellement considérer cette révélation comme valide, je ne sais pas. On a quand même le flashback qui tente à prouver que oui.

Un nouveau boulet à ajouter à la liste des personnages boulets de la série, le cousin de Susan (ça circule dans le sang, déjà avec Julie qui capte pas que c'est Katherine qui a tué le père de Dylan). On veut nous faire la feinte de Tim qui couche avec Dylan, mais non la surprise survient (ironie) quand on voit que c'est Katherine sous les draps. C'était hyper prévisible, ne pas nous montrer le visage dans la scène d'avant c'est le truc qu'il faut pas faire. Bon, la série gagne un point pour avoir lié les deux intrigues (Katherine/Susan) mais sinon, c'est pas intéressant et mal interprété. On sent que les scénaristes sont vraiment à bout d'idées.

Gabrielle et Carlos, ça pouvait être intéressant (bien que trop excessif le coup de Carlos aveugle mais bon) et c'est du gros n'importe quoi. J'aime bien le perso de Gabrielle et la scène qui servait de sneak peek à l'épisode avant sa diffusion était excellente, mais le reste l'est beaucoup moins. Déjà le coup de Gabrielle qui se remarie avec Carlos, c'est trop poussé mais bien dans la veine du personnage, donc ça ne m'a pas trop gêné mais tout le développement qui suit est vraiment niais et idiot (la scène citée en intro, principalement). Bref, complètement à côté de la plaque, dommage j'aime bien Eva Longoria, elle dégage une certaine énergie qui dynamise la série.

En bref : DH rate son retour. Après un épisode 10 plutôt médiocre, on s'enfonce dans le guilty-pleasure sans intelligence. Ca fait peur, surtout de voir une série aussi bien maîtrisée scénaristiquement parlant en saison 1 passer à ça. En plus de ça, c'est un épisode de transition à 90%. Avec la saison 3, on voit bien que les scénaristes perdent la qualité dès qu'on s'approche du milieu de saison (raccourcie d'ailleurs ici).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Red 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte