Magazine

Quand le Médoc ouvre ses portes

Publié le 14 avril 2008 par Zappeuse

3.1208202512.jpgSamedi dernier, des dizaines de châteaux ouvraient leurs portes au commun des mortels, sans patte blanche à montrer ni rendez-vous à prendre à l’avance. Dégustations, visite des chais et des cuviers, petite leçon pinardière au passage, et remplissage du coffre de la voiture de quelques breuvages fort convenables pour nos papilles gourmandes (notamment un blanc, ce qui est rare dans le coin, surprenant et très agréable).

6.1208202643.jpg

4.1208202700.jpg
Parce-que bien sûr, nous nous sommes compris, il s’agit bien de châteaux viticoles, pas de forteresse médiévale. Le château tient plus de la très belle maison de maître voire du petit manoir que du château à l’ancienne proprement dit. Mais quoi, c’est le prestige qui compte. Certaines demeures ont ainsi des abords splendides, mais pas question d’en franchir le seuil : le visiteur lambda et sa carte bleue n’ont droit qu’aux bâtiments de travail.

2.1208202790.jpg

Ce sont ces bâtiments-là qui peut-être me touchent le plus, intérieur comme extérieur, avec leur style unique selon les domaines. A l’intérieur, toujours la même litanie des cuves (béton ou inox ou les deux) et des barriques alignées au cordeau.

7.1208202844.jpg

5.1208202895.jpg
1.1208202936.jpg
Le paysage monotone des vignes d’avril est ponctuée par ces sortes de petites tours qui font penser à des pigeonniers, mais je ne suis pas bien informée sur le sujet. Les villages aux noms plus ou moins célèbres se succèdent, pas bien gros, pas bien affriolants au demeurant, mais le nom sur le panneau a fait le tour du monde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zappeuse 1046 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte