Magazine Asie

De Singapour-les-blogs à Singapour tout court

Par Unefilleenchine

singapore marina sands

C’est par ses blogs que j’ai d’abord découvert Singapour, peu après avoir commencé le mien. Intéressée par les blogs d’Asie j’ai rapidement suivi plusieurs bonnes adresses : Exhausted in Singapore d’abord, une ex pekinoise maintenant en Suisse, Desperate Expat, que je lisais déjà lorsqu’elle était à Tokyo, My Little Singapore, excellent, puis Active Mummy in Singapore, connu via le précédent. Chacun d’eux ont un ton particulier : Laurence râlait souvent mais on l’aimait beaucoup quand même, Flo court (après la génération Y en ce moment), Olivia nous fait rire ou rêver avec ses voyages et Erika aborde toujours des sujets intéressants pour les actives mummy, mais pas seulement. A la lecture de ces différents blogs j’ai pensé que la ville me plairait : une sorte de Hong Kong en plus aérée et moins polluée, avec un tas de choses à faire, des shopping malls à n’en plus pouvoir (qui arrivent tout de suite après « choses à faire » vous avez noté ?), un « vrai » lycée français et une énorme communauté internationale, des petites rues pleines de couleurs, des terrasses chics, la ville la ville la ville et si je veux la nature à côté.
Il me tardait d’aller me rendre compte par moi-même d’à quel point ça allait me plaire. C’est chose faite, lors de mon bise-ness trip pour Une Fille en Chine Collection la semaine dernière, en prolongement de Kuala Lumpur où la marque est présente depuis fin 2012. L’occasion aussi de retrouver Andrea, amie de Pékin et lectrice de la première heure du boudoir, que je remercie sincèrement pour son accueil et sa disponibilité. Elle nous avait fait rire en 2006 en racontant dans les commentaires qu’elle avait été surprise à son arrivée à Pékin (comprendre dans notre tribu aux chaussures roses et pointues ou vice-versa) de découvrir Diesel ne concernait seulement l’automobile mais était aussi une marque de jeans. Hé bien je peux vous dire aujourd’hui en référence à un aricle récent que non seulement elle compte en voitures, mais qu’en plus elle précise les modèles (entendu vendredi midi au food court de Harbour Front : ce voyage là, ça faisait deux 406 coupées. Ou alors une 406 et une 607 quoi).
Comme prévu j’ai vraiment aimé Singapour. Le parallèle avec Hong Kong est bien là, pour l’architecture de certains quartiers,  la distribution sur-développée, et la vue sur le « Central » local et le Mandarin oriental depuis la terrasse de Lantern (magnifique bar lounge au sommet du Fullerton Bay Hotel) , avec le Marina Bay Sands (photo) de l’autre côté qui rappelle Macau. La ville doit être plus agréable à vivre par contre, avec beaucoup d’espace et de verdure et des loyers qui semblent plus accessibles. Le réseau de transports en commun est très développé, super pratique, et tout est propre. Certes faire tomber un papier par terre ou manger dans les transports publics est passible d’amende, et alors ? Il fait chaud, mais ça ne me dérange pas, ça fait vacances. La clim est un peu fraiche dans les lieux publics, mais pas pire qu’à Hong Kong, et il suffit d’avoir un gilet ou une étole dans son sac. Ville asseptisée reproche-t-on parfois, cela ne m’a pas choquée, et je préfère ça que l’inverse. J’ai été impressionnée par certains centres commerciaux, notamment Takashimaya et son immense rayon de livre en français, fait une razzia sur les oeufs de Pâques, ramené les chaussures parfaites pour Mini Jack, flané dans les petites boutiques indépendantes, découvert des designers locaux, et particulièrement savouré notre girly pause Lime Juice à la terrasse du Raffles, hôtel mythique de Singapour. Où certaines se commandent discrètement un cocktail en mode maman solo le week-end avec un jus de pomme pour la poulette, ni vu ni connu (un peu plus chic qu’une Leffe en douce dans l’arrière cuisine les vendredi soir où papa n’est pas là, mais le concept est le même). Enfin l’aéroport est extraordinaire, hyper bien organisé avec le wifi partout, un check des bagages cabines en salle d’embarquement et bien sûr, de belles boutiques au cas où t’aurais oublié un truc.
Deux jours et demi bien remplis donc, avec des rendez-vous intéressants, beaucoup de découvertes et de belles rencontres. Un séjour que j’aurais aimé rallonger un peu pour pouvoir voir toutes les copines blogueuses, et découvrir Gardens by the Bay s’il restait du temps. Pas grave, j’y retournerai bientôt, et pourquoi pas avec mes trois loupiots sous le bras, car il y a également beaucoup de choses à faire et à voir en famille.
Un grand merci à Erika pour m’avoir consacré sa pause déj, aux entrepreneuses avec lesquelles j’ai pu échanger et à qui je souhaite un plein succès (et une belle inauguration de Quartier pour Aude), aux anciennes collègues et à Olivia pour leurs informations, à Caroline pour les fous rires, et encore une fois à Andrea, pour tout. Y compris la découverte du kaya (« confiture » oeuf-coco spécialité de Singapour), qui est passé number 2 juste après le lait concentré en tube dans mes addictions sucrées.
A bientôt Singapour !

NB : la communauté importante de blogueurs et blogueuses vient de s’organiser et propose une plate-forme commune, actualisée avec les articles de chacun : Singapour les blogs.org , en plus de réunions régulières (un apéro par mois, je suis pour). Un bel exemple pour l’atelier blog de Canton !

NB 2 : d’autres blogs que je vous recommande, découverts en préparant mon séjour :
Paris-Singapore, pour toutes ses informations
- Eve en son joli jardin, pour ses belles illustrations
- Petits globetrotteurs, pour voyager en famille
Je vous laisse en découvrir d’autres sur Singapour les blogs

Photo : Andrea


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Unefilleenchine 832 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte