Magazine Science & vie

Le Nucleaire contre tous ??( 31 ) : Les dechets menagers comme bio masse ?

Publié le 26 mars 2013 par 000111aaa

Revenant sur mon thème «  LE NUCLEAIRE CONTRE TOUS »  je vais développer aujourd’hui   la valorisation énergétique des déchets ménagers ….et là je crois déjà entendre ricaner quelqu un de ma famille me disant : «  Mais tu ne traites que de problèmes énergétiques de pays riches  et qui  saccagent certaines de leurs surfaces par leurs monceaux d’ordures …… Crois-tu réellement  opposer ce genre de récupération énergétique au potentiel du nucléaire  ou du solaire etc….. »

Tout en reconnaissant que mon contradicteur familial a raison  pour les pays les plus déshérités je m’obstine à vous donner quelques éléments de jugement   sur l’ampleur de ce gisement énergétique éventuel … je suppose que vous allez tomber de votre fauteuil en apprenant que :

-Un français jette en moyenne 1 kg de déchets par jour et le traitement des déchets représente 3 % des émissions de gaz à effet de serre de la France

-En France, 868 millions de tonnes de déchets ont été produites en 2006. Parmi ces déchets, la part des ordures ménagères a doublé en 40 ans.

-En Europe, il y a de grandes disparités en quantité de déchets produites. A titre d’exemples, en 2007, le pays produisant le plus de déchets est la Norvège avec 824 kg par an et par habitant. La République Tchèque avec 294 kg par an et par habitant reste le plus faible pays émetteur de déchets municipaux

-Tous les ans, ce sont, 20 milliards de tonnes de déchets qui sont déversées dans les océans. Des scientifiques américains et canadiens estiment que l’extinction définitive de tous les poissons comestibles aura lieu avant 2048

Ma photo des déchets ménagers dans le  MONDE

Capture.PNG dechets.PNG

«   Mais , me direz-vous , ceci est d’une part la rançon du développement démographique humain, et aussi du développement de la «  Civilisation de l’Emballage » ….Alors   donnez-nous surtout en dehors  du non- enfouissement , du triage etc., recommandés par le GRENELLE ,des indications sur  la proportion de transformation énergétique à en attendre ????   Se dirige t- on tout droit vers la » Civilisation de l’incinération optimale en  ELECTRICITE+CHALEUR « ??   Et à quel  prix ??

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il est   vrai que la nature des déchets est très variable selon le degré de développement des pays. Plus un pays est riche, plus la part d'emballage est importante au détriment des déchets alimentaires et organiques. Dans les pays développés, la part du papier et du carton dans les ordures ménagères peut atteindre 50% auxquels il faut ajouter le verre, le plastique et les métaux ce qui donne toute sa justification au tri sélectif. Regardez ce que vous ramenez du  supermarché  ET QUI DANS LE TEMPS vous était vendu en vrac ou avec un emballage  en papier rangé  dans votre sac !…..

  Par conséquent si une disposition obligatoire de triage est utile , il reste que la valorisation énergétique des déchets ménagers  « résiduels » est une forme de traitement permettant de transformer ces déchets en énergie thermique ou électrique à partir de leur combustion dans des installations adéquates . Cette méthode permet de réduire les déchets de 90% en volume et c’ est une alternative à la mise en décharge et une méthode complémentaire au recyclage. Là où l’enfouissement des déchets engendre une pollution des sols par des métaux lourds et des émissions de gaz à effet de serre, leur utilisation comme combustible dans une centrale  conçue a cet effet permet de les transformer en énergie avec un taux d’efficacité de plus de 60%, voire près de 100% en cas de cogénération (valorisation thermique et électrique combinée), avec un impact neutre en terme d’émissions de CO2 d’origine fossile.

A suivre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine