Magazine Conso

E-reputation, Facebook et l’E-état: le futur de notre identité numérique?

Publié le 26 mars 2013 par Iprotego @iProtego

La revue de presse d’Iprotego.

Cette semaine nous nous penchons sur le cas de l’Estonie et l’e-état, la faille de la nouvelle mise à jour Facebook et le premier colloque sur l’e-réputation.

  • L’Estonie et l’e-état :

L'Estonie et son administration internet.

L’actualité qui va suivre ne date pas de cette semaine, cependant avec le récent engouement pour l‘e-reputation et les nombreuses questions concernant les données personnelles et l’identité numérique il nous a semblé judicieux d’en parler.
L’Estonie, si vous ne le saviez pas, est réputée pour son administration internet. Le pays qui connait un taux de pénétration d’internet de 78,6 % (un des plus élevé au monde) a mis en place pour ses citoyens une e-police, e-santé, e-registre du commerce… L’Estonie souhaite désormais permettre aux citoyens et étrangers entrant dans le pays légalement de disposer d’une carte numérique d’e-citoyenneté. De cette manière même les étrangers pourraient avoir accés aux services de l’e-état et cela permettrait de faire un suivi des citoyens estoniens lorsqu’ils partent à l’étranger.
Ce système propre à l’Estonie pourrait bientôt s’appliquer à nos pays, l’Allemagne serait d’ailleurs déjà en train de l’envisager.
Nous pouvons donc nous poser des questions à ce sujet. Bien que cela pourrait amener des avantages conséquents, facilité d’accès aux services administratifs ou voter en ligne par exemple, on peut également se demander si cela n’entacherait pas notre liberté. Ce système, comme tout autre pourrait facilement être détourné et être utilisé à des fins de surveillance par exemple.
Enfin est-ce cela le futur de l’identité numérique ? Aimeriez-vous que cela s’applique à La France ?

  • Facebook : une faille dans la nouvelle timelines.

Avec les récents changements apportés au réseau social est arrivée une faille de taille. Les évènements auxquels vous avez participé, accompagnés des photos correspondantes si photos il y avait, étaient rendu public. C’est l’association étudiante autrichienne « Europe vs Facebook » qui a déposé plainte après l’avoir remarqué. Aujourd’hui Facebook a réparé son erreur mais cette dernière a tout de même eu le temps de faire des dégâts car elle a rendu public des évènements qui induisaient les orientations politiques et sexuelles des utilisateurs. Faites donc toujours attention à vos informations personnelles lorsqu’une nouvelle mise à jour est faite.

Capture écran d’un exemple de la faille:

Une faille dans la timeline Facebook.

  • E-reputation : premier colloque à Toulouse.

Premier colloque sur l'e-repuation à Toulouse.
Nous vous disions plus haut que l’e-réputation connaissait un certain engouement depuis quelques temps, cela est d’autant plus vrai que le tout premier colloque sur l’e-réputation a eu lieu les 21 et 22 Mars dernier. De nombreux sujets ont été discutés tel que l’origine, usages et déconstruction de la notion d’e-réputation, traces numériques et traçabilité, droit à l’oubli, et dimensions instrumentales de l’e-réputation. L’e-réputation fait partie intégrante de notre vie désormais et la jeunesse doit y être sensibilisé car une mauvaise e-reputation arrive vite et il est difficile ensuite de s’en sortir sans l’aide de professionnel.

Articles similaires:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Iprotego 443 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte