Magazine High tech

Xavier Niel lance son école d'informatique, baptisée 42

Publié le 26 mars 2013 par Le Monde Numérique @lmn_officiel

Voici donc ce que tramait Xavier Niel, avec sa fameuse invitation lancée hier à la presse. Le patron de Free, a en effet annoncé l’ouverture prochaine d’une école informatique accueillera ses 1.000 premiers étudiants dès le mois de novembre à Paris... Une école baptisée « 42 », en hommage à l’écrivain Douglas Adam, et son célèbre « Guide du Voyageur Galaxtique ».

Xavier Niel lance son école d'informatique, baptisée 42


Ainsi,  Xavier Niel veut désormais se lancer dans l’éducation. Mais pas n’importe laquelle… Le patron de Free a en effet annoncé au cours d’une conférence de presse ce mardi matin le lancement… d’une école de programmation.

« Ça fait vingt-cinq ans que je crée des entreprises en France. La difficulté c’est de trouver des talents, ceux qui vont développer les logiciels dont on a besoin. Ce constat est partagé par de nombreuses entreprises informatiques », selon les propos de Xavier Niel en guise d’introduction.

Pour l’entrepreneur français, les inspirateurs de son projet sont ni plus ni moins que Bill Gates et Mark Zuckerberg, respectivement les créateurs reconnus de Microsoft et Facebook. Ces derniers prônaient d’aileurs récemment l’enseignement du code à l’école dans une vidéo virale élaborée par l’ONG Code.org, et dont nous nous étions fait l’écho dans ces colonnes.

L’établissement informatique qui devrait ainsi servir à dénicher des talents, voire des génies, a été baptisé « 42 », en référence à l’auteur de science-fiction Douglas Adam. Il s’agit d’un hommage à la référence geek du Guide du voyageur galactique, dans lequel 42 est la réponse à la « grande question sur la vie, l'univers et le reste ».

L’école 42 a été créée avec Nicolas Sadirac, fondateur de l’Epitech. Une école qui se situera dans le 17e arrondissement de Paris et qui ouvrira ses portes en novembre prochain, et qui pourra dispenser des cours à environ 1000 personnes.  D’ailleurs pour pouvoir postuler, il faudra préalablement franchir quelques étapes pour le moins étonnantes… Deux en fait.

La première consiste en une série de « questions et jeux » disponibles sur le site de l’établissement, 42.fr. Quatre mille profils seront choisis. Ensuite, pendant l’été, il y aura une session informatique à l’issue de laquelle 1.000 « génies » seront retenus…

La formation, qui dure entre trois et cinq ans, permettra aux élèves d’apprendre des métiers du numérique. Ils pourront devenir « développeurs, responsables réseaux, créateurs de jeux vidéo, travailler dans la réalité augmentée », a expliqué Nicolas Sadirac.

Petit hic toutefois : le diplôme obtenu à la fin ne sera pas reconnu par l’Etat. Xavier Niel s’est défendu ainsi : « Nous ne visons aucune certification. Les entreprises n’achètent pas un diplôme, mais un savoir-faire. » Ce n’est pas faux.

Si Xavier Niel insiste sur le fait qu’aucun diplôme n’est demandé pour entrer à « 42 », le candidat devra toutefois avoir entre 18 et 30 ans. « Le système éducatif ne marche pas, martèle Xavier Niel. On peut être en échec scolaire et pourtant correspondre à ce qui est un génie en informatique. 200.000 jeunes sortent du système sans diplôme chaque année. Or, ils pourraient être les talents de demain et faire partie des entreprises innovantes », assure-t-il. Un peu comme des Steve Jobs en herbe ?

Il explique par ailleurs que les enseignements dispensés à « 42 » n’ont rien à voir avec ceux de l’EEMI, école qu'il a créée récemment avec les fondateurs Meetic et Vente-privee.com, préparant aux métiers du web.

Autre information importante : « 42 » sera une école gratuite. Dans un premier temps, c’est lui qui finance le projet en totalité. La mise en place de la structure lui a coûté 20 millions d’euros.

 

 

Dans la foulée, ONIS Education Group a salué le projet de Xavier Niel, largement inspiré de ses écoles.

Voici son communiqué :

IONIS Education Group et ses écoles EPITA, Epitech, ETNA, SUP'Internet et Web@cademie saluent l'initiative présentée ce jour par Xavier Niel, la formation 42.

Le domaine du numérique et des nouvelles technologies manque cruellement de nouveaux talents. IONIS Education Group s'inscrit dans cette problématique depuis près de 20 ans avec la reprise de l'EPITA en 1994, la création d'Epitech en 1999, la création de l'ETNA en 2004, la création avec ZUPdeCO de Web@cademie en 2010, la création de SUP'Internet en 2011 et l'annonce en février 2013 de la Prep'ETNA, formation post-bac en deux ans, gratuite et solidaire, ouverte à 250 jeunes sur critères académiques et sociaux.

L'initiative annoncée aujourd'hui et son financement par le mécénat de Xavier Niel, confirme l'importance que les NTIC doivent prendre dans l'enseignement supérieur. Nous sommes heureux de constater que les principes fondamentaux de cette formation ont été créés et mis en place au sein de l'EPITA et d'Epitech depuis très longtemps et qu'ils sont repris dans ce projet, reconnaissance de la modernité pédagogique de nos écoles :

- la « piscine »,

- le campus ouvert 24h/24, 7j/7,

- la pédagogie innovante par projet,

- l'esprit d'entreprendre et d'innover avec les Epitech Innovative Projects, projets de fin d'études menant, en plus de la création d'innovation, à de nombreuses créations d'entreprise,

- l'enseignement « pair-à-pair » avec l'encadrement des étudiants par des étudiants,

- des espaces et des projets collaboratifs,

- recrutement sur des critères académiques mais surtout de personnalités avec le désir d'innover,

- des bourses et des systèmes de financement novateurs, dont la gratuité de certaines scolarités,

- des formations gratuites adaptées aux profils sortis du système (Web@cademie).

 

Pour Fabrice Bardèche, vice-président exécutif de IONIS Education Group :

« Nous sommes ravis de découvrir cette belle initiative. Nous voulons ainsi rappeler que les innovations présentées sont en place dans nos écoles depuis de nombreuses années. Nous souhaitons une belle réussite à Nicolas Sadirac (EPITA promo 1992), Kwame Yamgnane (EPITA  promo 2001) et Florian Bucher (Epitech promo 2006) dans cette aventure capitalistique qu'ils abordent avec le beau et solide bagage acquis dans nos écoles, en tant qu'étudiants puis cadres. »

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Monde Numérique 14361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine