Magazine High tech

Mots clés, commentaires et référencement

Publié le 26 mars 2013 par Raymond Viger

Certains consultants en référencement vous disent de ne pas tenir compte de ce qui se trouve dans les commentaires parce que les moteurs de recherche n’en tiennent pas compte. Personnellement, je crois le contraire. À vous de faire vos recherches et de vous positionner sur votre quête de vérité.

Prenons l’exemple d’un billet qui se retrouve référencé sur un moteur de recherche. Sous le titre de votre billet apparaît une courte description de celui-ci, suivi de votre URL. Apparaît ensuite un hyperlien sur le mot Cache ou Cached. En cliquant sur ce lien le moteur de recherche vous montre ce qu’il a tenu en compte pour vous évaluer en surlignant en différentes couleurs les mots comptés.

En ayant un billet qui a plus de 5 000 commentaires, j’ai pu observer que le moteur de recherche surlignait les termes retrouvés dans les derniers commentaires ainsi que ceux inscrits dans les différents outils installés dans les colonnes latérales de mon blogue. Que le mot clé se retrouve dans une catégorie, dans les derniers commentaires, dans la description d’un blogueur de ma blogoliste ou dans les titres des derniers billets, ils étaient tous pris en considération pour le moteur de recherche.

En regardant dans les commentaires, on se rend compte que les mots recherchés sont aussi surlignés. Cependant, après un certain temps, les mots ne le sont plus. Cela m’amène à poser deux hypothèses importantes.

  • Les moteurs de recherches tiennent compte de ce qui est écrit dans les commentaires, les articles récents, en hyperlien, en gras, en italique…
  • Il y a une limite à la longueur d’un texte que le moteur de recherche tient compte.

Avec le test que j’ai fait sur mon billet, les moteurs de recherche arrêteraient de compter autour de 6 550 mots soit 38 000 caractères (espaces compris). Cela confirme aussi que de présenter des fonctionnalités telles que les derniers commentaires et les articles les plus récents sont, non seulement utiles pour la navigation des internautes, mais aussi avantageux pour le référencement.

Cela m’amène à vous présenter un concept pour la gestion des commentaires. Lorsque vous laissez des commentaires, évitez d’utiliser des abréviations sur vos mots clés si vous voulez que le moteur de recherche en tienne compte. Exemple, dans des blogues politiques, les gens inscrivent QS pour signifier Québec Solidaire. Leur référencement sur Québec Solidaire serait beaucoup plus fort s’ils l’écrivaient toujours au long.

Quand on fait une recherche, les gens vont inscrire Québec Solidaire au complet. Pas juste les initiales. Si vous voulez que le moteur de recherche référencie votre blogue pour Québec Solidaire, alors écrivez le nom au complet et pas seulement son initiale.

De plus, vous pouvez attirer l’attention des gens qui ont enregistré des alertes Google. Dans ces alertes, qu’est-ce que les gens vont vouloir suivre? Québec Solidaire ou QS?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines