Magazine France

Colère dans les lycées - reflet d’une inquiétude justifiée

Publié le 15 avril 2008 par Dornbusch

Cette journée de mardi sera marquée par plusieurs mouvements dans les établissements d’enseignement et en particulier par les actions et défilés de lycéens.

Colère dans les lycées - reflet d’une inquiétude justifiée

On sait que la semaine dernière a déjà connu plusieurs mouvements “agités” dans les établissements de la circonscription, au lycée Berlioz de Vincennes ainsi que des mouvements issus des collèges (Victor Duruy et Jean Macé à Fontenay), espérons que le calme régnera et qu’aucun incident ne viendra perturber les manifestations (au passage les collégiens doivent se tenir à l’écart de tels mouvements).

La principale revendication des lycéens portent sur les réductions d’effectif programmée par le gouvernement et le fameux “non remplacement d’un fonctionnaire sur deux” qui devrait conduire à plus de 10000 suppressions de postes.

Il faut avouer que le récent “classement des lycées” du département publié par l’Education nationale peut rendre inquiet. Les 9 (!) premiers lycées du département sont des établissements privés, dont 2 bien connus des habitants de nos 3 communes - Albert de Mun à Nogent en bordure de Fontenay et Notre Dame de la Providence au cœur de Vincennes- je reviendrai peut être un jour à l’occasion sur la façon dont la gueguerre scolaire entre Fontenay et Vincennes favorise en fin de compte ces 2 établissements.

Du coté des 2 lycées publics de la circonscription, si Berlioz à Vincennes s’en sort plutôt bien (13° et 3° lycée public du 94 avec des taux de réussite impressionnants), la situation de Pablo Picasso à Fontenay semble plus inquiétante. 33° au classement général on note surtout que le “taux de réussite au bac” (76%) est inférieur au “taux de réussite attendu” (80%). Si je ne connais rien à la méthodologie utilisée pour cet indicateur -que je suppose assez subjectif - on ne peut cacher qu’il y a là matière à inquiétude. L’implantation de ce lycée dans les quartiers “populaires” de Fontenay est une bonne chose, il ne faudrait pas que petit à petit il rentre dans une spirale “inquiétude des parents - baisse réelle de niveau”.

On comprend donc bien que les élèves, les enseignants et les parents ont des motifs d’être inquiets. Les économies que le gouvernement de droite veut réaliser à travers les baisses d’effectifs dans l’enseignement sont ridicules - quelques centaines de millions par an - au regard des 18 milliards (15 milliards de paquet fiscal + 3 milliards de crédit d’impot recherche comme je l’ai montré l’autre jour) offerts aux plus fortunés et aux grandes entreprises. L’enseignement, la recherche et l’innovation sont les clefs de l’avenir de notre pays, elles doivent être systématiquement prioritaires.

Donc je serai présent aux coté des lycéens en colère que je soutiens.

David Dornbusch

Parti Socialiste - Blog d’actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)

PS: l’éducation ce n’est pas que les lycées et je reviendrai prochainement sur des dossiers locaux ou ce n’est pas seulement la responsabilité du gouvernement qui est engagée, à l’école primaire Jules Ferry, le 4° collège de Fontenay ou le “nouveau lycée” de Vincennes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte