Magazine France

Les réalités du chômage

Publié le 15 avril 2008 par Giher

LES REALITES DU CHÔMAGE

Le gouvernement a l'air d'être très satisfait des chiffres du chômage et me fait penser à cette vieille pub où l'on voyait Valérie Lemercier présenter un gâteau tout fait à ses invités en disant dans un clin d'oeil au consommateur : "c'est moi qui l'ai fait !" comme si sa politique y était pour quelque chose. La réalité c'est que ces chiffres sont honteusement truqués. Jusqu'à présent la définition d'un chômeur en France comme pour de nombreux pays industrialisés provenait du B.I.T ( bureau international du travail ). Depuis septembre 2007 ce n'est plus le cas suite à l'injonction de Christine Lagarde. La raison on la connaît : suivant les dernières statistiques connues aux normes BIT la france comptait 5 848 000 chômeurs "équivalent temps plein" pour une population active de 24 921 000 personnes (2005) soit un taux de 20,9% ce que personne n'a su, le chiffre officiel ne tenant compte que des travailleurs de catégorie 1 ( à la recherche d'un CDI et immédiatement disponibles) alors qu'il y en a 8. En fait les travailleurs au chômage retenus dans les statistiques de l'INSEE ne représentent que 57% de tous les inscrits à l'ANPE
Ce qu'i faut savoir :
-Les personnes au chômage mais non inscrites à l'ANPE ne sont pas prises en compte dans les statistiques bien que correspondant à la norme du B.I.T
-54 000 stagiaires en formation professionnelle ne sont pas comptabilisés comme demandeurs d'emploi
il y a 36 000 radiés par an pour divers motifs et donc non comptabilisés
- les 411 000 personnes dispensées de recherche d'emploi en fonction de leur âge ( 57ans ) sont exclues des statistiques, ainsi qu'une partie des chômeurs quand s'arrêtent leurs indemnisations
- ajoutons les emplois aidés coûteux mais qui désenflent les statistiques
- La moitié des embauches concerne des CDD de courte durée ( 1/3 on une durée de moins d'une semaine. Or, quand on travaille plus de 78 heures par mois on sort des chiffres du chômage !)
C'est bidouillages, bricolages et tripatouillages divers permettent d'officialiser par nos vantards un chiffre beaucoup plus acceptable que bien entendu les grands médias relaient sans vergogne.
Moralité : éteignons la télé et utilisons le temps gagné sur le bourrage de crânes pour nous informer.
Sources :
Petit dictionnaire de l'économiquement incorrect. Grégoire Duhamel ( Grancher 2008). Plutôt à droite, bien qu'il se réclame de l'objectivité, mais avec des infos intéressantes)
site : acdc. http://acdc2007.free.fr/ 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Giher 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte