Magazine France

Probablement un ballon d’essai de notre ministre de la Santé

Publié le 15 avril 2008 par Aurélia Denoual

En annoncent un possible désengagement de l’assurance santé, au profit des assurances complémentaires, dans le domaine de l’optique médicale, autrement dit le déremboursement des verres et des montures de lunette, Roselyne Bachelot s’inscrit en droite ligne dans la cure d’amaigrissement de l’assurance maladie annoncée par son collègue du budget, Erik Woerth, dont le projet de plan de financement prévoit 5 milliards d’euros d’économie en 2009.


Cette annonce a suscité la colère des professionnels de l’optique car la gestion de leur secteur par les assurances complémentaire conduira au développement des accords de tarification dans le cadre des filières de soins, car les assureurs doivent agir sur les coûts pour éviter l’inflation de leurs propres tarifs.


Au moment de la création de la Sécurité sociale, le barème de l’assurance maladie couvrait le remboursement d’une paire de lunettes de l’époque mais, avec le temps, ce remboursement est devenu symbolique et ne sert plus que de justificatif vis-à-vis des assurances complémentaires.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte