Magazine Environnement

Cri d’alarme du président du Giec

Publié le 15 avril 2008 par Aurélia Denoual

Rajendra Pachauri, le président du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, le Giec, en charge pour le compte de l’ONU des négociations d’un futur accord internationale sur le maîtrise des émissions de gaz à effet de serre, estime que lé réticence de pays en voie de développement, tels que la Chine et l’Inde à signer un accord global pour réduire les émissions da carbone, vient du fait que les pays riches ne montrent pas la voie.


Il juge ainsi que trop de pays riches, dont les Etats-Unis, n’ont pas réussi à prendre des mesures pour convaincre les pays en voie de développement d’adhérer au traite de Copenhague sur le climat, dont la signature doit avoir lieu fin 2009.


Par contre, Rajendra Pachauri reconnaît que certains pays sont sur la bonne voie en citant comme exemple l’Allemagne et l’Angleterre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte