Magazine

La rédac' du mois : Ils grandissent vraiment trop vite !

Publié le 15 avril 2008 par Vladyk

Depuis novembre 2006, des blogueurs ce réunissent sous un même sujet le 15 de chaque mois à midi précise (heure de Paris) pour exprimer leur opinion sur un sujet donné... Ce mois-ci pour ma troisième rédac' le sujet est d'un style légèrement différent, il s'agit d'écrire un texte avec comme ligne directive ce qui suit: "Vous vous réveillez un matin, et vous constatez que vous avez été transformé en enfant..." (Pour ceux qui sont déjà parents, vous vous précipitez dans la chambre de vos enfants. Ils ont été transformés en adultes.)

Honnêtement je dois dire que ce sujet ne m'inspire guère, c'est dû déjà vue et revue à plusieurs sauces même mais comme j'aime bien m'essayer dans divers style je vais tenter de faire quelque peu différent de ce qui a déjà été fait dans ce domaine... Nous verrons bien si cela portera fruit ou pas...

6h00 pétant, le cadran vient de me réveiller, comme chaque matin je me lève dans la seconde, éteint l'appareil et me dirige vers la cuisine pour un café revigorant... Le matin sans ma dose de caféine j'ai de la misère à pleinement me réveiller... une vieille habitude, on en à tous non ? Après mon café je me dirige dans la chambre de mon gars pour le réveiller, il suffit généralement que je rentre dans sa chambre pour qu'il se réveil... tiens bizarrement ce matin ce n'est pas le cas... Une petite poussé peut-être ? Bizarre, il est entièrement sous les couvertures ce matin et on dirait bien qu'il prends plus de place que d'habitude... je ne dois pas être complètement réveillé il faut croire...

- Allez Samuel réveil toi tu vas être en retard pour l'école et ne compte pas sur moi pour t'en exempter et pas plus pour aller te reconduire !

Pour seul réponse j'ai droit à un grognement d'ours... mais que ce passe t-il ce matin ? Je tire sur les couvertures pour le réveiller et je me retrouve face à face avec un jeune homme...

- Et bien on m'avait dis de profiter de leur jeunesse car ils grandissent vite mais je savais pas que cela pouvait être à ce point bordel... dis-je tout bas

La masse encore endormi dans le lit se retourne, me regarde et me dit de sa voix:

- Papa si j'ai grandit à se point je suis obliger d'aller à l'école ?

- Mais bien sûr que non, tu iras travailler à la place d'ailleurs je voulais depuis un moment faire de ta chambre un bureau, je vais donc pouvoir le faire vue que tu vas quitter le nid familial n'est ce pas ?

Il me regarde la larme a l'oeil... Déjà ? Vraiment je vais devoir partir ?

- Mais bien sûr petit, j'ai pas que ça à faire moi, tu es grand maintenant alors du balai, tu prends ton ptit déj, tu fais tes affaires, tu as la journée pour te trouver un travail et tu me fou le camp après, c'est bien clair ?

Les larmes coules silencieusement sur ses joues, il me regarde plus piteux que jamais... Oui papa j'ai compris je vais aller vivre ma vie maintenant...

Une fois son petit déjeuner pris, ses affaires ramassées, des vêtements de moi prêtés pour la journée, je le mis à la porte, il devrait bien un jour ou l'autre apprendre la vie à la dur non ?

Il revint me voir quelques jours plus tard, les yeux cernés, totalement vidé et me demanda comment je fessais pour travailler, m'occuper d'une maison et la garder si propre tout en m'occupant de lui qui ne faisait que rarement sa part et en voulait toujours plus... Je le regardai et lui dit simplement, mon fils dans la vie on ne fait que rarement ce que l'on veut mais toujours ce que l'on peut... On a le choix entre agir et subir, mon père à moi m'a appris à agir c'est vachement plus rentable et gratifiant tu verras lui dis-je !

Sur ce je le regardais et lui demandai ce qu'il serait prêt à faire pour retourner à son ancienne vie ?

Il me répondit sans aucunement hésiter, écouter mes parents, faire mes travaux avec sérieux et ne plus passer mon temps à me chamailler et à chercher des problèmes avec les autres...

Ok lui dis-je c'est possible il suffit simplement que je retires ton casque de réalité virtuelle et tu retourneras dans ton petit monde, mais rappel toi, chaque fois que tu voudras trop te plaindre tu reviendras ici et il se pourrait qu'un beau jour je décides de t'y laisser...

Il me regarda sans dire un mot, il était visiblement soulagé de retourner à sa vie d'enfant, vieillir trop vite n'est jamais une bonne chose, on a tous une enfance à vivre, mais je pouvais être sûr qu'il comprendrait la leçon car entre vous et moi entre avoir le choix de vivre une vie d'enfant et notre vie stressante ne choisiriez-vous pas la leur bien des matins ?c

Tiré du pamphlet: "Comment arriver à bout de ces enfants trop récalcitrants" publié par les entreprises: La réalité n'est pas toujours celle que l'on croit ! une firme de Gougeule, en collaboration avec les industries Fair play et Imagination.

Je vous invite aussi à aller lire les 35 autres blogueurs qui font parti de cette aventure, ils ont sans doutes abordé le sujet sous un autre angle: Laurent, Noelia, Bergere, Bertrand, JvH, Jean-Marc, Hibiscus, Anne, Julien, Joël, Chantal, Looange, Jo Ann v, William, Catie, Lelynx, Cecfrombelgium, Gally, La Nymphette, Julie70, Gazou, JulieMeunier, BlogBalso, Celine, Vladyk, Lydie, Lucile, Optensia, Denis, Julie, Isabelle, Froggie, Christophe, Aurélie N, Le chat qui et Lodi. N'hésitez surtout pas à leurs laissez vos commentaires.

Pour ceux qui seraient intéressés à participer à cette aventure, voici le site de la rédac'.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vladyk 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog