Magazine

Réaliser un panorama à plat

Publié le 15 avril 2008 par Paul

Suite à de multiples plaintes, je dédie cette photo à Baptiste le pervers.

N’ayant pas réellement obtenu le résultat escompté lors de mon précédent traitement HDR, j’ai décidé de changer un peu de sujet en attendant prochainement de meilleurs rendus (j’y travaille). Nous allons donc aborder la réalisation d’une vue panoramique à plat (par opposition aux vues panoramiques sphériques et cylindriques).

Les vues panoramiques abordées ici seront donc à plat (par opposition au panorama sphérique) et inférieures à 360° (par opposition au panorama cylindrique). Pour réaliser correctement ces panoramas, il nous faut un minimum de matériel…

Le matériel

- Un appareil photo (réflex de préférence),
- Un objectif ne faisant pas apparaitre trop d’abérrations chromatiques,
- Un trépied stable muni d’une tête panoramique (fortement conseillé),
- Un logiciel d’assemblage.

La séance de shoot

Au niveau du shoot c’est assez simple. On fixe de manière stable son trépied au centre du panorama désiré (logique !) et on s’occupe des réglages au niveau de l’appareil (oué faire ses réglages une fois que l’appareil est en haut du trépied, c’est n’est pas ce qu’il y a de plus simple LOL). En premier lieu, après avoir viré le bouchon de l’objectif dans le cas d’un zoom, on opte pour une focale généralement assez longue qui n’engendra pas trop d’abérrations chromatiques. On fait en sorte de rester sur une sensibilité à ISO-100 et une exposition à f/8. De toutes façons on travaille sur trépied alors le temps de pose n’est pas vraiment un problème et on jouera donc avec ce dernier pour moduler l’exposition selon nos besoins. Une fois ces réglages effectués, on monte l’appareil photo sur le trépied (plus logique que ça, tu meurs !), on règle le temps de pose et on effectue la mise au point (oué moi j’suis un warrior, j’utilise pas l’autofocus). A ce moment là, je pense ne rien avoir oublié, on commence son shoot horizontal en ne déverrouillant bien que le pivot horizontal du trépied entre chaque cliché. Faites en sorte que les clichés se chevauchent bien, plus vos clichés seront rapprochés et meilleur le rendu final sera ! Bien penser à revoir le temps d’exposition et la mise au point entre chaque cliché afin d’avoir des expositions assez proches.

La conversion facultative du RAW

Le format RAW n’ayant rien d’universel (même pas son extension), ce dernier n’est pas généré de la même façon chez les différents constructeurs. Il arrive même d’avoir plusieurs sortes de RAW sur différents modèles d’un même constructeur. De cette manière il est intéressant de convertir ses fichiers RAW en TIFF (aucune perte de qualité) afin d’être sûr que le logiciel que l’on va utiliser pour l’assemblage des clichés prenne complètement en charge ce qu’on lui donne. Ce logiciel s’appelle un “dérawtiseur”. Personnellement j’utilise Adobe Camera RAW mais DxO Optics Pro ou Adobe Photoshop LightRoom font tout aussi bien l’affaire. Cette étape est vraiment facultative mais j’ai rencontré un problème avec le RAW .CR2 de mon Canon EOS 40D.

L’assemblage des clichés

En 2008 il serait quand même barbare de vouloir créer son panorama soi-même à partir des clichés récupérés précédemment. Il faudrait recoller les images, traiter les aberrations chromatiques, faire tout cadrer, etc… En effet les miniatures présentées ci-dessus sont trompeuses et les clichés sont loin d’être superposables sans le moindre traitement ! Fort heureusement il existe d’excellents assembleurs d’images ! N’ayant pas que ça à foutre, je ne vais pas réaliser un comparatif. Personnellement je suis super satisfait du logiciel AutoPano Pro qui est très simple d’utilisation, rapide et qui, si le besoin s’en fait sentir, permet une quantité impressionnante de réglages. Je vais tout de même citer quelques autres logiciels (qui peuvent être tout aussi bons) : Hugin, PTGui, Stitcher, etc… Pour cet article je vais donc utiliser AutoPano Pro que je connais très bien.

Voici quelques réglages proposés par AutoPano Pro

Assemblage avec AutoPano Pro

Je précise que ce logiciel fonctionne sous Windows, Mac et Linux. De plus l’éditeur met à notre disposition un forum de support anglophone et francophone ! N’ayant pas une réelle envie de faire 50.000 captures d’écran pour vos beaux yeux (autant soient-ils beaux), voici une petite vidéo explicative. Puis si vous savez faire un puzzle, vous arriverez bien à utiliser ce soft quand même Réaliser un panorama à plat

Rendu final

Le panorama ci-dessus a été réalisé à l’aide d’un trépied avec un boitier Canon EOS 40D, un objectif Canon EF-S 17-85mm f/4-5.6 IS USM et un filtre UV Hoya Pro 1. La piètre stabilité du trépied et le vent assez important m’ont obligé à conserver le stabilisateur. En revanche la mise au point a été effectué manuellement sans autofocus. Tous les clichés ont été shootés avec une longueur de focale à 47 millimètres, une sensibilité à ISO-100 et une focale à f/8. La vitesse d’obturation a quant à elle oscillé entre 1/640e et 1/250e de seconde. Pour la “publication web” j’ai du fortement compresser l’image néanmoins, vous pouvez visualiser ce panorama en cliquant ici : -> FULL SIZE ! (12,9 Mo).

L’avenir

Il ne s’agit pas réellement de l’avenir puisque quelques projets (plus ou moins aboutis) font déjà leur apparition. En effet la commercialisation de tête panoramique motorisée devrait “bientôt” voir le jour. Il s’agit donc d’un processus entièrement automatisé qui sera en mesure de gérer tous les types de panoramas. Pour l’heure ces systèmes sont généralement des solutions proposées par des passionnés. Pour suivre l’évolution de ces têtes panoramiques motorisées je vous invite à consulter ce forum dédié. La tête panoramique motorisée réalisée par Phil Warner est également fort intéressante.

La prochaine fois on parlera peut être de la vue panoramique cylindrique… faut voir Réaliser un panorama à plat


Voici un restaurant entièrement robotisé

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Paul 502 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte