Magazine Europe

Paysages lunaires de Tenerife

Publié le 15 avril 2008 par Solentenerife
Le printemps est là, je vous offre la lune !
À l’occasion des premiers beaux jours (m’enfin ici, il fait toujours beau non !) je vais donc vous emmener dans un autre coin unique et exceptionnel de Ténérife, les paysages lunaires qui sont bien cachés dans un écrin de forêt au dessus de Granadilla de Abona et Vilaflor.
C’est effectivement au cœur du Parc Naturel de la Couronne Forestière que se trouvent ces paysages lunaires exceptionnels, il s’agit du résultat étonnant de l’érosion de ces derniers millénaires sur ce sol volcanique.
Mais comme toutes les bonnes choses, cela se mérite... l'accès au site !
Il faut quitter la route TF21 3 kilomètres au dessus de Vilaflor pour s’engager sur un sentier forestier, au niveau de la déviation du Lomo Blanco. Le sentier est carrossable, mais de bons amortisseurs sont vivement appréciés, on le suit sur environ 9 kilomètres, soit une grosse demi-heure en voiture jusqu’au campement Madre del Agua !
C’est d’ailleurs une jolie surprise de découvrir ces petits chalets perdus au milieu de la forêt de pins canariens, nul doute que c’est l’endroit idéal pour faire un bon week-end entre amis autour de savoureux barbecues (le numéro de téléphone au cas où 922.239.199).
A ce niveau là, on abandonne tout véhicule sur le parking du campement et pour partir à l’aventure dans la forêt canarienne.A pied, on suit le sentier qui contourne le campement, et dans le premier grand virage à droite on aperçoit un petit chemin qui monte tout droit dans la forêt… c’est partie pour le jeu de piste !

Parce que à partir de là, c’est plus ou moins (plutôt moins que plus d’ailleurs) bien balisé, mais si comme moi vous disposez d’un sens de l’orientation féminin digne de soi… vous arriverez aux paysages lunaires sans encombres.
Le sentier est tout de même assez emprunté, donc bien tracé, il faut juste un poil de jugeotte (et un brin de chance) aux bifurcations.
Quand l'imagination vagabonde.
Enfin, ca y est, enfin, on pose le pied sur la lune.
La vue qui s’offre est alors exceptionnelle.
Sur le magnifique ciel bleu se découpent ces tours aux tons clairs et aux formes arrondies.
En fait, elles sont composées de tuf volcanique (ou lapilli). Elles ne sont qu’une accumulation de tout petits fragments de roche volcanique ou pyroclastes, que l’érosion, la corrosion (due au sable transporté par les vents), le temps et le climat ont façonnés de telle sorte qu’aujourd’hui on perçoit ces formes aux doux contours.

Chacun se laisse alors transporter par son imagination et on peut alors y voir les cheminées des fées ou bien les demoiselles coiffées, sœurs de celles que l’on trouve en Cappadoce en Turquie.
Les hauteurs environnant le site sont alors l’endroit idéal pour un petit pique nique, permettant alors d’observer ces fabuleuses formations et penser aux forces de la nature les ayant engendrées.
Liens web d’intérêt :
Le village de Vilaflor, sur Vida de Sol
Visita Canarias et Revista Iberica, très complets... en espagnol !
La littérature sur le sujet :
L'incontournable petit Guide Rouge, j'ai cité le Rother de Tenerife, compagnon de vos randonnées sur l'île

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Solentenerife 66 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog