Magazine Finances

Crédit à la consommation : la nouvelle directive européenne

Publié le 15 avril 2008 par Watcherfr
"En janvier 2008, le Parlement Européen a approuvé une directive visant à harmoniser le crédit à la consommation au sein de l'Union.
Qu'ils soient français, espagnols, allemands ou de toute autre nationalité, les consommateurs européens ont souscrit en 2007 un nombre impressionnant de crédits à la consommation, équivalant à un montant de quelques 800 milliards d'euros. Depuis quelques années, le crédit à la consommation a en effet connu une véritable démocratisation et son usage est progressivement rentré dans les mœurs des particuliers qui n'hésitent plus à avoir recours à ce genre de prêt pour financer toutes sortes de projets, qu'il s'agisse d'acquérir une voiture, un ordinateur, de rénover un bien immobilier, de payer les études de ses enfants, de partir en vacances ou tout simplement de palier à des fins de mois difficiles.
Paradoxalement, en ces temps d'uniformisation au sein de l'Union, un particulier souscrivant un crédit à la consommation se voit appliquer des conditions tarifaires différentes en fonction du pays où il contracte son prêt : au Portugal, le crédit à la consommation est proposé à un taux moyen de 12% alors que le même emprunt affichera un taux moyen de 6% en Finlande. Le marché européen du crédit à la consommation est donc, aujourd'hui encore, morcelé en marché nationaux, privant les ménages d'une offre élargie et de tarifs concurrentiels.
Faisant suite à six années d'âpres négociations, les députés européens ont enfin adopté, le 16 janvier 2008, la directive relative au crédit à la consommation. Ce texte très controversé doit garantir à tous les Européens les mêmes droits et les mêmes normes en matière d'information. Concrètement, les chiffres mis en avant dans les publicités pour le crédit à la consommation doivent désormais être standardisées et comparables d'un pays à l'autre. En outre, un droit de rétractation sans frais ni justification de 14 jours sera une véritable nouveauté pour bon nombre de consommateurs européens.
Le particulier français souhaitant contracter un crédit à la consommation s'avère actuellement bien sécurisé, reste à savoir si la souscription à un prêt transfrontalier lui offrira les mêmes garanties. Quoiqu'il en soit, la comparaison facilité entre les offres de crédit de chaque établissement, et ce quel que soit son pays d'appartenance, devrait permettre au consommateur d'opter pour le financement le plus compétitif et le mieux adapté à son profil."
(2008-4-15)
Lire la suite...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Watcherfr 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte