Magazine

Terroir Chic, produits régionaux de choc

Publié le 15 avril 2008 par Prland

J’adore le titre de ce billet. J’aurais du faire pushliner chez Libé, ils n’ont jamais voulu. Dire que j’ai presque croisé mes idoles Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts au MIPTV, je me suis contenté de me prosterner devant leur casier presse comme un pauvre malheureux… Bref, pour ma 7.215ème note de la semaine, j’ai choisi de vous parler de mes passions dans la vie : le terroir, la gastronomie, le rural, les racines, la vie quoi.

Evidemment, personne n’y croit, moi ce serait plutôt junk food et big city, tout le monde le sait, mais j’ai vécu hier soir une belle expérience que je dois partager ici et maintenant.

L’histoire commence avec Florian il y a quelques jours qui m’explique un truc que je comprends pas bien (une histoire de rencontre avec des filles chez elles parce qu’elles sont top, que ça va forcément me plaire, tout ça). Comme il fait partie des personnes en qui j’ai une totale confiance, je réflechis pas trop, je dis oui sans même avoir eu le temps de visiter le site associé aux demoiselles ou d’analyser ce qui se cachait derrière cet “apéro chic“.

Après quelques échanges email très cordiaux, j’arrive enfin hier avec presqu’une heure de retard chez Laetitia qui me reçoit avec son associée Emilie et Florian qui cumule une deuxième visite. Autant le dire tout de suite, Laetitia et Emilie sont beaucoup plus jolie que sur la photo de leur site mais j’y reviendrai.

Laetitia et Emilie Terroirchic

Plutôt malignes et sans doute bien conseillée, les filles ont compris qu’il faut flatter l’égo de l’invité et s’intéresser à lui pour bien démarrer la conversation : moi qui arrive les mains dans les poches pour écouter et comprendre, on commence donc par des questions sur moi, particulièrement bien renseignées grâce à une lecture visiblement en profondeur de mon blog. Du coup, c’est flatteur, et hop, du coup, je joue le jeu. Tout y passe : mon avis définitif sur les rouages de la blogosphère, les débuts de l’origine de mon blog, mon avis un peu sur tout, j’adore… Evidemment, les filles connaissent mes points faibles, elles appuient sur le bouton “Séries”, allant même jusqu’à tenter l’option ultime “Buffy contre les vampires”, je suis sous le charme.

Sur la table, je fais mine de ne pas avoir remarqué le chorizo, le jambon cru et la terrine, je descends tranquille mon verre de vin rouge et suis à 2 doigts de monter sur la table pour débuter le karaoké de l’épisode mythique comédie musicale de Buffy, Spike et leurs potes quand on attaque les victuailles, juste avant de commettre l’irréparable. Je peux enfin faire ce que je préfère : poser des questions.

Terroir Chic

L’une travaillait dans la mode, l’autre était fiscaliste, elles s’étaient connues à Dauphine. Passionnées de cuisine et de produits du terroir (y compris le vin oui), elles ont décidé de se lancer dans l’aventure entrepreunariale de la vente sur Internet. TerroirChic pourrait laisser penser qu’on est dans de l’épicerie fine haut de gamme très chère, c’est en fait à de l’épicerie fine haut de gamme à des prix souvent super intéressants qu’on accède. Des produits minutieusement testés et sélectionnés pour ne garder que le meilleur et le plus simple à gérer (pas de produits frais).

Ca marche déjà ? Oui sur des produits genre petits boudins fourrés au foie gras, doucement sur le vin mais ça progresse vite !

La démarche d’approcher des blogueurs ? Elles se sont fait conseillé mais ont raisonnablement choisi de sélectionner les blogueurs elles-même ou par cooptation. D’autres sont déjà venu avant Florian et moi, en l’occurrence Joe et Julien. D’autres gars et des filles suivront.
Est-ce que j’ai tout dit dans ce billet ? Non, le plus simple est d’aller visiter le site, comparer les prix. Et en vrac, j’aurais bien ajouté :

. Triplez moi les séances de sport (et la surveillance aussi) pour monter 6 étages à pied et arriver aussi alerte qu’un coureur de fond de 21 ans

. On a beaucoup parlé de Benjamin aussi parce que vraiment, la photo, c’est pas possible

. Il y a compet’ de blogueurs (enfin je viens de le décider) : celui qui ramène le plus de visites aux filles pourra publiquement ridiculiser les autres participants. Pour participer à l’opération “C’est Eric Maillard qui cartonne au niveau des clics sur Terroir Chic“, cliquez ici ou ici ou encore là. Le gagnant invite tout le monde à un apero chic quand même…

. La presse en parle déjà, les blogs vont cartonner, dans 2 mois, Terroirchic arrive premier dans Google sur la recherche “terroir chic et gourmand pas cher“, c’est sûr (on est sûr que quelqu’un tapera ça dans google un jour ?…)

. Je mérite la prison ferme parce que Will, il me lit tous les jours et pas moi, shame on me. Je réponds à tous les fans de notre live Nouvelle Star (3ème édition demain) que je compte parmi mes amis : je sais pas moi ce qu’il se passe entre Will et Cédric, vous avez qu’à leur demander…

Mais tout ça n’a rien à voir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Prland 1763 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte