Magazine Humanitaire

Irak : 5 ans apr??s le d??but du conflit et la chute de Saddam Hussein, la situation g??n??rale dans le pays reste d??sastreuse.

Publié le 25 mars 2008 par Thierry Mauricet

Les zones de violence sont diss??min??es ?? travers le pays et bien que les gouvernorats du Sud soient consid??r??s comme plus s??res, les violences contre les femmes sont en augmentation ?? Bassorah.

Dans le Nord, une intervention militaire massive se pr??pare ?? Mossoul pour d??busquer les milices qui organisent des attentats suicides ?? travers tout le pays. Les populations civiles prises en ??tau ne peuvent s???enfuir et devront subir les cons??quences des affrontements qui se pr??parent.

Le nombre de civils irakiens tu??s lors d???attentats ou de combats est en r??gression notable et ??tait, en ce d??but d???ann??e, ?? son niveau le plus bas depuis 2 ans. Cependant, malgr?? ce recul pr??caire de la violence, il reste ?? d??plorer la mort de 541 civils au mois de janvier (Source : Minist??re de la Sant?? et Minist??re de l???Int??rieur).

Des centaines de milliers d???habitants de Bagdad vivent aujourd???hui dans des enclaves prot??g??es par des murs et des gardes arm??s qui s??parent les diff??rents clans. Peu osent s???aventurer en dehors de leurs quartiers. Les haines sectaires, si elles sont contenues, sont loin d?????tre r??solues.

Des millions de r??fugi??s et d??plac??s vivent dans des conditions d??plorables. Le Haut Commissariat pour les R??fugi??s des Nations Unies (UNHCR) et le Minist??re irakien des personnes d??plac??es (MoDM) estiment ?? 2 millions le nombre d???irakiens d??plac??s dans leur pays et ?? 2 millions ??galement le nombre de r??fugi??s irakiens ayant fui en Jordanie ou en Syrie. Ils ne peuvent retourner sur leur lieu d???origine car la s??curit?? ne peut pas y ??tre assur??e.

?? l???instar des populations qui les accueillent, les populations d??plac??es ne peuvent esp??rer une aide de services publics d??faillants pour un acc??s ?? l???eau potable, l?????lectricit??, des soins de sant?? appropri??s, une ??ducation d??cente ou obtenir une aide alimentaire.

Numan_hospital_bagdad_04032008
H??pital Numan, Badgad, Irak, Mars 2008

M??me si les actes de violence sont en diminution ces derniers mois, la stabilit?? est pr??caire car elle repose uniquement sur un renforcement des forces arm??es (Multi National Force Irak (M.N.F-I) et arm??e iraquienne), des milices priv??es, des groupes arm??s sunnites ralli??s aux am??ricains et sur la construction de hauts murs autour des diff??rentes populations emp??chant les intrusions.

Les milices d???Al-Qaeda restent tr??s puissantes et continuent ?? tuer les membres des groupes de r??sistance sunnites dans un ??lan revanchard. Les combats qui opposent les milices aux forces arm??es iraquiennes, au M.N.F-I et aux diff??rents groupes tribaux qui ont fait all??geance aux am??ricains, font payer un lourd tribut aux populations des diff??rents gouvernorats (Bagdad, Diyala, Salhedin, Anar).

5 ans apr??s, l???invasion men??e par les USA a engendr?? l???une des plus grandes crises humanitaires de notre temps, sans perspective d???am??lioration. Si le risque de d??sint??gration est aujourd???hui ma??tris??, les divisions sectaires emp??chent tout processus de r??conciliation et de reconstruction.

Pu_en_irak
Marc L., expatri?? pour Premi??re Urgence en Irak, 1998.

Premi??re Urgence met en ??uvre des programmes humanitaires en Irak depuis 1997 sans interruption et dans tous les gouvernorats ?? l???exception du Kurdistan :

- Soutien aux infrastructures hospitali??res par l???approvisionnement des salles d???urgence en mat??riels et ??quipements ;

- R??habilitation du r??seau d???eau et assainissement des centres de sant?? primaire ;

- ??vacuation en France d???enfants souffrants de pathologies cardiaques s??v??res pour traitement chirurgical.

Depart_pour_la_france_110208_2
D??part pour la France de 4 enfants irakiens souffrants de pathologies cardiaques s??v??res en f??vrier 2008.

Notre pr??sence est plus que jamais aujourd???hui essentielle pour r??pondre aux besoins des civils irakiens victimes du conflit. Pour cela, nous avons toujours besoin de votre soutien financier.

Yarmookhospital
H??pital Yarmook, Bagdad, Irak, Mars 2008.

Pour faire un don en faveur des populations civiles irakiennes???

Pour en savoir plus sur nos programmes en Irak???


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thierry Mauricet 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte