Magazine Séries

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 3. Episode 3. Walk of Punishment.

Publié le 15 avril 2013 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2013-04-15-07h44m57s126.png

Game of Thrones // Saison 3. Episode 3. Walk of Punishment.


Il y a quelque chose que j'aime beaucoup dans Game of Thrones et dont l'on ne parle pas souvent finalement, c'est l'humour. Dans cet épisode, nous allons enchainer les petite scènes amusantes (j'ai notamment adoré celle de l'archer au début de l'épisode, ou encore celle du conseil avec Tyrion et Cersei). C'est ce genre de petites choses qui apportent à Game of Thrones un plus non négligeable. Car au fond, la série ne parle pas vraiment de choses très faciles (beaucoup de tortures, de violences, de combats). Et cet épisode n'y échappe pas, notamment avec une main coupée (en l'occurrence Jaime) ou encore Theon qui a bien failli se faire violer dans les bois après avoir été sauvé de justesse. "Walk of Punishement" était un bon épisode permettant donc de mettre en avant tout ce que Game of Thrones sait faire de bien. C'est ce qui me fascine autant dans cette série c'est justement l'association d'un tout. Du côté des histoires, j'attendais avec impatience le grand retour de Daenerys.
Ce personnage, que vous savez, j'aime beaucoup, va donc devoir faire un sacrifice : donner un de ses dragons (le plus gros bien évidemment). Je ne sais pas comment cela va évoluer dans le sens où Daenerys reste la mère de ses dragons et la seule capable de réellement les contrôler à sa guise. Je suppose que c'est aussi un mouvement intelligent de la part de Daenerys que de pouvoir contrôler quelqu'un en retour. L'attente est grande maintenant qu'elle est à la tête d'une grande armée de soldats sanguinaires qui n'obéiront qu'à la voix de Khaleesi. Ai-je besoin de rappeler que Emilia Clarke me fascine toujours autant ? Je ne pense pas. En tout cas, la grande question est de savoir si le pouvoir qu'elle vient de prendre trouvera prochainement son salut. Pendant ce temps, et dans le grand froid de l'autre côté du Mur, Jon Snow et les hommes de son voyage continuent d'avancer petit à petit. Il n'y a pas grand chose qui se passe pour le moment mais je suppose bien que les futurs épisodes devraient enfin enclencher un peu d'action (surtout après avoir vu ce signe formé par des cadavres de chevaux).

vlcsnap-2013-04-15-08h08m23s104.png
J'ai trouvé l'image assez violente d'ailleurs mais bon, je ne vais pas chercher trop loin l'explication de la viande de cheval dans les lasagnes européennes. C'est la faute à Game of Thrones. Trêve de (mauvaise) plaisanterie, j'ai bien apprécié Catelyn et Robb Stark encore une fois qui vont assister aux funérailles de Lord Hoster Tully. En plus d'être un moment teinté d'humour (grâce à l'archer qui ne sait pas viser) c'est aussi un moment qui livrera quelques jolis dialogues. C'est très sobre mais à l'égal de ce que l'on peut attendre d'une série comme Game of Thrones. Nous en apprenons surtout plus sur Catelyn et sa famille, mais elle va aussi nous montrer ses faiblesses (et notamment que seul Robb est encore là pendant que les autres membres de sa famille comme Jon pourraient ne pas sortir vivants de leurs voyages respectifs). La crainte est bien vraie mais la petite Arya Stark de son côté ne s'en sort pas trop mal. J'aime bien ce que le personnage apporte à Game of Thrones.
Le fait qu'elle soit sur la route permet donc de faire le bilan du personnage, de marquer ses doutes et surtout le fait qu'elle est déterminée. Même si Game of Thrones n'est pas une série toujours très équilibrée (les premiers épisodes sont posés et prennent leur temps vis à vis des personnages, et la suite est rapide, beaucoup trop), finalement ce n'est pas un reproche car les personnages ont tous droit à leurs moments. Du point de vue de Theon, sa fuite était attendue depuis l'épisode précédent et elle arrive enfin. Je ne sais pas vraiment ce qu'il faut attendre de cette partie de l'histoire même si j'ai trouvé assez énorme le moment où il a failli se faire violer dans les bois. Game of Thrones a sa marque de fabrique, celle du sans (ou "sang" ?) pitié. Et moi cela me fascine. C'est aussi ce qu'il se passe du côté de Jaime Lannister qui va prendre une main. Si ses querelles avec Brienne dans l'épisode précédent étaient de bons moments (contrairement à ce que d'autres ont pu penser), cette perte pour lui risque bien d'apporter de nouvelles choses pour la suite.
vlcsnap-2013-04-15-07h59m51s106.png
Et ce n'est pas très glorieux. Surtout que sauver Brienne a un prix. Je me demande si la relation des deux personnages ne va pas se terminer en histoire d'amour. Je ne connais rien à la suite de la série mais c'est ce vers quoi Game of Thrones semble nous mener en tout cas. Pendant ce temps, Tyrion, son frère, amène un peu d'humour dans le Royaume de Winterfell et ce n'est pas de refus. Finalement, ce nouvel épisode permet de finir de placer les personnages dans leurs histoires respectives. J'en ai encore oublié des personnages mais j'ai surtout fait état de ce que j'aime beaucoup dans cet épisode et de ce qui m'a un peu moins plu (car oui, tout n'est pas parfait dans Game of Thrones non plus).
Note : 8.5/10. En bref, la série suit son chemin et moi je suis toujours autant emporté.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines