Magazine Société

Enron

Publié le 15 avril 2013 par Hoplite

tumblr_lm7hbnp6ED1qc6edjo1_500.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 "Que faire ?

Il faut savoir qu’aujourd’hui, une conclusion s’impose. Les marchés ne sont plus efficients ! Ils ne sont plus efficients car ils ne sont plus libres. En réalité les marchés financiers, fer de lance du libéralisme et la main invisible censée réguler automatiquement la valeur des actifs, sont clairement et officiellement manipulés par les grands états occidentaux.
Les banques centrales rachètent les obligations d’états faisant baisser les taux d’intérêt. Depuis que la Banque du Japon n’a plus de limite (depuis 1 mois), les intervenants empruntent même à taux 0 au Japon et placent dans les obligations souveraines européennes par exemple et empoche la différence de taux… Les banques centrales comme au Japon, achètent directement des actions à la bourse pour faire monter les marchés… pourquoi pas, mais franchement économiquement parlant c’est hallucinant.

Il ne faut pas imaginer alors que le Japon vient juste de commencer cette nouvelle politique, qu’ils vont la stopper dans 1 mois ! Non tout cela va continuer encore et encore et ce sera la même chose aux Etats-Unis ou en Europe qui fait faire par d’autres banques centrales ce que son mandat l’empêche de faire (la FED au plus fort de la crise de 2008 avait directement prêté 10 000 milliards de dollars à la BCE !!!!! et il n’y a pas d’erreur dans ce chiffre tout à fait officiel soit dit en passant). A court terme, l’or peut encore baisser. Ceux qui veulent « spéculer » feront comme tout le monde. Vous revendez votre or et vous achetez des actions. Ensuite vous serrez les fesses et croisez les doigts sans oublier de faire quelques prières pour être sûr de revendre à temps vos actions (qui finiront par s’effondrer car nous sommes en pleine bulle boursière) et vous repositionnez sur l’or avant la grande catastrophe.

Ou alors vous faites comme moi, vous entassez gentiment tous les mois un peu plus de métal jaune, vous êtes content que ça baisse car les bons mois vous achetez un peu plus d’or, et les mauvais mois (en termes d’épargne) vous achetez un peu plus de pièces d’argent (qui baisse aussi). Vous laissez reposez le tout où bon vous semble, et vous attendez « sereinement » que tout ça leur passe, car même les « bitcoins » la monnaie virtuelle dont on parle tant, a baissé la semaine dernière de 50% en une seule journée…
Je n’achète pas d’or pour m’enrichir, ni pour spéculer, mais simplement parce que je sais que ce système économique et financier vit ses derniers instants. Cela n’empêche nullement que son agonie soit longue et douloureuse, mais au bout du bout, tout va s’effondrer et là il y aura ceux qui ont de l’or, de l’argent, des boites de conserves et un potager et ceux qui n’en auront pas. Ce jour-là les choses seront aussi simples que ça.

Tout le reste n’est qu’un bruit de fonds que vous devez ignorer et continuer vos préparatifs. Je vous conseille l’excellente lecture du Magazine l’Expansion qui consacre pour le première fois un dossier spécial (excellent au demeurant) aux 2000 jours de crises et surtout reprend point par point tous les mensonges (comme la croissance américaine, les retraites françaises etc…). Normalement après la lecture de cet Edito et de cet article de l’expansion sans oublier celui d’Atlantico que je vous mets en lien, vous devriez être totalement serein. N’oubliez jamais, l’or est une assurance, tout le reste n’est qu’un bavardage inutile. Allez je vous laisse, j’ai des plantations à faire dans mon potager, normalement, il ne devrait plus geler et l’hiver semble enfin fini. Le chien aboie et la caravane passe, ou comme le disait avec son langage fleuri notre ancien Président Jacques Chirac à propos de Thatcher lors d’une négociation fameuse au cours d’un sommet européen, « elle peut dire ce qu’elle veut, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre… »

Charles SANNAT

***************************************************************************

"Depuis le bouclage du contenu de ce numéro du GEAB avant-hier soir, notre équipe observe de près l'inhabituelle coïncidence de l’effondrement de tous les indicateurs : bourses européennes, américaines et asiatiques, matières premières… et même et surtout or. Nous n’avons malheureusement pas le temps de nous étendre sur ce phénomène. Nous l’interprétons de toutes manières dans la droite ligne de tout ce que nous décrivons dans le présent numéro. Mais là où ce numéro décrit les choses encore assez calmement, comme encore à venir, nous nous demandons si ces prémisses ne sont pas celles de l’effondrement que nous anticipions pour la période de mars à juin 2013. L’austérité occidentale (séquestre américain + cure d’austérité européenne) dont la croissance chinoise finit par se ressentir avec ces mauvais chiffres annoncés aujourd’hui provoque un effondrement du prix des matières premières et des bourses qui entraîne une chute des actifs bancaires, obligeant les banques à liquider en urgence leurs positions pour obtenir des liquidités. L’or-papier est bradé et se retrouve menant la danse. Le phénomène est d’autant plus remarquable que, si nous étions dans un processus spéculatif normal, les baisses d’un marché profiteraient à un autre. Nous sommes probablement au début d’un mouvement de panique dans lequel toutes les positions spéculatives sont abandonnées. Si un effondrement du type de celui de 2008 est bien en train de se mettre en place, la question est : d’où viendront les milliers de milliards qui ont rattrapé in-extremis le système financier en 2009 ?" GEAB 15/10/13


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hoplite 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine