Magazine Culture

Grèves à l’usine Dacia en Roumanie : Renault menace de délocaliser au Maroc

Publié le 16 avril 2013 par Eldon

96 Grèves à lusine Dacia en Roumanie : Renault menace de délocaliser au Maroc« Vous n’êtes pas contents? Vos salaires de misère ne vous conviennent pas? Attention, si vous la ramenez trop, on s’en va ailleurs. »

Tel est le discours argumentatif  du groupe Renault dans lequel l’Etat français est le premier actionnaire, envers ses salariés Roumains. Plus bas, ça n’existe pas. La classe à l’état pur, à l’image de son PDG qui n’a même pas la décence de réduire son salaire de 35 000 euros quotidiens en solidarité avec ses propres travailleurs.

Le salaire roumain? Même pas 500 euros mensuels. Imaginez ce qui sera versé aux Marocains. Les Français, les Roumains. Le tour des Marocains viendra. Tant que le travail ne sera pas gratuit…

« Rien ne va plus en Roumanie pour le groupe Renault et sa marque low cost Dacia. En effet, vous le savez peut-être, les ouvriers de l’usine de Mioveni ont fait récemment grève pour demander une augmentation de salaire de 25 %. En réponse, la direction de Dacia a menacé de délocaliser au Maroc si les employés se remettaient en grève.

Renault a visé juste avec sa marque Dacia, qui produit ses autos pour l’Europe en Roumanie. Mais puisque Dacia connaît le succès, il est normal pour les ouvriers de demander leur part du gâteau et de voir leur salaire augmenter un peu plus. C’est justement pour cette raison que ces derniers se sont mis en grève le mois dernier, pendant une journée et demie. Ils demandent que leur rémunération actuelle de 3965 nouveaux Leu (900 €) soit augmentée de 25 %. Chez Renault et Dacia, on est forcément contre cette demande, le groupe français n’étant prêt à accorder qu’une hausse de seulement 9 %. Du coup, les ouvriers du site de Mioveni sont actuellement en négociation avec la direction locale de Dacia et menacent de se mettre en grève à nouveau pour inciter Dacia à considérer leur demande.

De son côté, Dacia joue sur la corde sensible de la délocalisation. Les dirigeants de Dacia annoncent que si une nouvelle grève est conduite, l’activité de l’usine pourrait être délocalisée au Maroc. En effet,, Dacia possède une usine toute neuve au Maghreb et sa capacité est de 400 000 véhicules par an. Pour le moment, le site est loin de sortir un tel nombre de véhicules, du coup, une délocalisation de l’ensemble des productions Dacia de Roumanie vers le Maroc est envisageable, techniquement parlant.

Rappelons enfin que le salaire moyen roumain est de 2100 nouveaux Leu, soit 478 €. Dacia est actuellement le premier exportateur du pays, alors autant dire que si l’activité de l’usine de Mioveni était délocalisée, ça serait un gros coup dur pour le pays.

Finalement, la main d’œuvre bon marché des pays de l’Est commence à évoluer et son niveau de vie augmente. L’affaire ne serait donc plus aussi intéressant qu’elle ne l’était dix ans auparavant pour les constructeurs européens occidentaux. »

Source: article d’Audric Doche publié sur Caradisiac


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eldon 6078 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte