Magazine High tech

Quand la technologie révèle des secrets de l’art

Publié le 16 avril 2013 par Igeek4you @Tristan_Denis

Tout le monde a déjà entendu parler des technologies d'imagerie utilsées dans les aéroports par exemple pour scanner le contenu des bagages et parfois les passagers. Celle-ci a été adaptée pour être aujourd'hui utilisé dans le domaines des arts et les découvertes commencent à peine.

Cette technique d'imagerie est appelée spectroscopie térahertz et rend l'utilisation de rayonnement électromagnétique relativement faible. Dans ce cas, elle a été utilisée pour regarder sous la surface de "Trois hommes armés de lances" - une fresque du Louvre faisant partie de la collection du 19ème siècle signée par Giampietro Campana - et a permis de révéler ce qui ressemble à une authentique fresque romaine.

"Nous avons été surpris, et nous sommes ravis", a déclaré J. Bianca Jackson, les rapports sur le projet de l'American Chemical Society. "Nous ne pouvions pas en croire nos yeux alors que l'image se matérialisait à l'écran. Sous la peinture, au dessus des plis de la tunique d'un homme, nous avons vu un œil, un nez et une bouche apparaître. Nous avons été voir ce qui ,probablement, faisait partie d'une ancienne fresque romaine, de plusieurs milliers d'années. "

Le scan de la fresque

Il laisse apercevoir les dessins d'un précédent travail

Trouver des images plus anciennes sous la surface de la peinture n'est pas rare car le coût des matériaux était bien souvent important et obligeait donc les  artistes à peindre et recouvrir des œuvres plus ou moins anciennes. De temps en temps, s'il y avait des problèmes avec le travail fini, les anciennes images recouvertes apparaissaient en fond, plus ou moins invisibles pour des non-experts. Néanmoins l'avènement de cette technique d'analyse d'imagerie permettra de découvrir des réalisations bien plus anciennes.

"Il n'existe aucune technique d'imagerie, y compris presque une demi-douzaine couramment(rayon X, fluorescence UV, reflectogramme infrarouge..) utilisé pour détecter de telles images cachées sous des peintures", a déclaré Jackson.

"Cela ouvre la porte à une utilisation plus large de la technologie dans le monde de l'art, et nous avons également utilisé la méthode pour étudier une icône religieuse russe et les murs d'une hutte de terre dans l'un des premiers établissements de l'humanité dans ce qui était l'ancienne Turquie."

En effet, cette technique permet également une analyse en biologique avec par exemple l'étude d'hydratation et de conformation de protéines, d'hybridation de l'ADN, la détection de certaines cellules cancéreuses (anormalement riches en eau)...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Igeek4you 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine