Magazine

Église catholique : Crise d’hypocrisie ?

Publié le 19 novembre 2012 par Flo75 @francislandry7
Église catholique : Crise d’hypocrisie ?

Manifestation d’Alliance Vita contre le mariage pour tous à la Défense (92) – source photo : ASC 92

Le débat sur le mariage pour tous et en particulier, l’adoption pour tous prend une ampleur incommensurable dans le pays des droits de l’Homme. Au point d’occulter les problèmes de pauvreté et de logement que connaît une partie de la société française. Le facteur le plus surprenant est l’Église catholique fière d’exciter les instincts les plus bas de la pensée humaine. Saupoudrés d’homophobie, les porte-voix de la sainteté, cardinal André Vingt-Trois et père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, ont décidé de faire du mariage homosexuel une lutte majeure de l’Église. Les associations catholiques sont d’ores et déjà prêtes à en découdre dans la rue. Tout cela laisse pantois quand on sait tous les scandales qui éclaboussent l’Église Catholique, comme la pédophilie des prêtres ou la corruption qui gangrène le Vatican. Les associations catholiques au nom du bien-être de l’enfant se lèvent contre le mariage et l’adoption pour tous, mais restent totalement muettes quand il s’agit de crimes faits sur des enfants au sein de l’Église.

Aime ton prochain comme toi-même

Dans les déclarations des religieux hostiles au mariage pour tous, on du mal à reconnaître un des fondamentaux des saintes Écritures « aime ton prochain comme toi-même », doctrine d’égalité et de tolérance. Il faut comprendre que cette loi ne changera en rien la vie des couples hétérosexuels, qui pourront toujours se marier, divorcer, faire des enfants dans le dos, faire des enfants à plusieurs femmes, commettre l’adultère, se marier pour le statut social et toute autre raison aussi légitime qu’elle soit. Que les catholiques se rassurent, les hétérosexuels font aussi des choses pas catholiques. La loi du mariage pour tous concerne les unions civiles, et non pas les unions religieuses, l’Église n’a pas à s’immiscer dans ce débat législatif. Depuis l’abolition du clergé à la Révolution française, l’Église est désormais hors de la hiérarchie décisionnaire de l’État, il serait grand temps que les religieux respectent ça.

_________________________________________________________________________

Violences catholiques

Église catholique : Crise d’hypocrisie ?

Photo : Jean-Baptiste Quentin, Le Parisien

Tous les cathos ne sont pas des saints. C’est ce qu’ont prouvé des militants de l’institut CIVITAS, mouvement catholique proche de l’extrême droite  lors de leur manifestation anti-mariage pour tous, le 18 novembre à Paris. En ce jour du Seigneur, les journalistes et les contres-manifestants présents ont été accueillis par la violence des manifestants dits religieux. La journaliste Caroline Fourest et le groupe féministe FEMEN, ont porté plainte, après avoir été particulièrement ruées de coups (voir la vidéo ci –dessous). Face à cette violence la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem s’est dite « choquée ». De son côté, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine dit comprendre les inquiétudes, mais ne renonce pas à faire adopter la loi. Passé au conseil des ministres le 7 novembre dernier, le projet de loi du mariage et de l’adoption pour les homosexuels sera débattu au parlement au mois de janvier 2013.

Échauffourées à la manif CIVITAS

_________________________________________________________________________

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flo75 67 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte