Magazine Finances

A nos amis coréens...

Publié le 16 avril 2008 par Cabinetal
Alain LAMBERT , Président du Groupe interparlementaire France - Corée du sud du Sénat , s'est entretenu, le mardi 15 avril 2008, avec S.E. M. Cho Il-hwan, ambassadeur de la République de Corée en France. L'actualité politique et économique sud-coréenne a été au centre des discussions. La Corée du sud vient de vivre une année chargée en échéances électorales (élections présidentielles en décembre 2007 et élections législatives le 13 avril 2008). L'ambassadeur Cho a présenté les résultats des élections législatives du 13 avril dernier. Le GNP, parti conservateur au pouvoir depuis l'élection à la présidence de M. Lee Myun-bak, candidat conservateur, a obtenu une faible majorité des sièges (153 sur 299) et le Parti démocrate unifié, premier parti d'opposition de centre-gauche qui était le premier parti à l'Assemblée nationale, 81 sièges. A noter la bonne performance des deux autres partis conservateurs – Parti libéral progressiste : 18 sièges et « Coalition » (proche de Mme Park Geun-hye, dissidence du GNP) : 14 sièges. Les partis progressistes et de gauche ont été laminés lors de ce scrutin. En ce qui concerne le taux de participation, il a été le plus bas dans l'histoire : 46 %. Cela témoigne de la déception et l'indifférence des citoyens sur le milieu politique en Corée. La préoccupation de l'ambassadeur s'est exprimé à propos des négociations entre l'Union européenne et son pays, sur le traite de libre-échange en préparation. Elle traduit aussi les interrogations de nombreux pays emergents face aux discussions en cours au sein de l'OMC et le devenir de leur économie dans un contexte difficile marqué par les conséquences d'extension de la crise des "sub-prime" et l'augmentation des prix du pétrole. Evoquant la préparation du sommet Union européenne – Corée du sud prévu à Séoul, en octobre 2008, M. Cho a indiqué que celui-ci sera précédé d'une rencontre entre le Président de la République française et son homologue sud-coréen, espérant que ceci permettrait un renforcement des relations bilatérales entre nos deux nations. Suite au propos de l'ambassadeur sur le festival du film de Deauville dont la session 2007 avait mis en valeur le cinéma coréen, Alain Lambert a encouragé l'ambassadeur à venir dans le département de l'Orne, pour y découvrir ses paysages, son art de vivre et la convivalité de ses habitants, préçisant au passage que le village de Camembert, image incontourbable de la France en Asie, est situé dans son département.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cabinetal 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines