Magazine France

Martinon goes to LA

Publié le 17 avril 2008 par Rebus
 On a donc retrouvé David Martinon, ce dont tout le monde, moi le premier (mais ça me fait un début de sujet), se fout.

 En récompense de son parachutage manqué à Neuilly, le sieur No Comment a obtenu un poste  dans un endroit du monde ou il s'était déjà fait connaitre. L'ex porte parole gominé est en effet devenu le nouveau cosul général de France à Los Angelès. Une jolie villégiature dans un pays ou il est connu sous le doux sobriquet de "L'imbécile", suite à une interview houleuse donnée par son ex bos , Nicolas Sarkozy, à une chapine de télé américaine.

  Je serai résident français à Los Angeles, j'apprécierais modérément de me faire refiler les restes de ce que l'on n'a pas voulu à Neuilly ou que l'on a viré sans ménagement de l'Élysée.

  Martinon goes to LA Mais, bon, réjouissons nous pour lui, cela fait un chômeur de moins en France. Martinon, lui au moins, a prouvé qu'il ne fallait pas avoir peur de la mobilité...Et son nouveau poste se situe à nettement plus de deux heures de trajet de son domicile.

  Le petit David devra même déménager. L'illustration par l'exemple finalement des théories sarkoziennes sur le traitement du chômage. Même les hauts personnages (hum) n'hésitent plus à donner l'exemple, c'est ça la rupture... Le salaire ? Ah, non, je ne saurais dire si Martinon a subi une perte de salaire. Mais ça n'entre certainement pas en ligne de compte, le sarkozysme est un sacerdoce.

  Si un flamboyant politicard comme No Comment n'hésite pas à faire quelques sacrifices, les familles osant s'inquiéter de leurs allocs devraient avoir le courage de faire de même et les lycéens, eux, devraient comprendre qu'ils doivent retourner en cours. C'est en tout cas ce que leur suggère (ordonne presque) Xavier Darcos, l'agrégé de lettres qui ne connait pas le passé antérieur. Darcos prêche donc la fermeté, qu'on pourrait appeler obstination, pas grave, il se dirige droit vers le sort de Devaquet...

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rebus 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte