Magazine Emarketing

Mars 2008 - mauvais mois pour la pub selon les chiffres TNS Media Intelligence

Publié le 17 avril 2008 par Béatrice Sutter
Le marché publicitaire en difficulté
Avec des recettes qui atteignent 2,1 milliards d’euros sur le mois, le marché publicitaire enregistre un net repli de -3,9% par rapport à la même période l’an passé. L’ensemble des media est à la peine. Même internet observe une hausse plus faible qu’à son habitude (+20,8% sur mars contre +30,3% sur le cumul annuel 2008). D’un point de vue sectoriel, on note un désengagement de l’automobile (en radio, TV et publicité extérieure) ainsi que des établissements financiers (en presse et radio). Le premier trimestre 2008 termine donc avec une évolution de +1,8%, soit 5,5 milliards d’euros investis depuis le début année.
Tandis que les chaînes TNT multiplient par 2,2 leurs revenus publicitaires sur le cumul annuel 2008, sur la même période les chaînes thématiques perdent 9% des investissements publicitaires qui leur étaient attribués. En télévision nationale, TNS évalue la baisse des investissements publicitaires de mars à -5,9%* en tarif équivalent brut et après redressement de l'ensemble des chaînes du service public ainsi que des écrans Cristal de TF1. Parallèlement, la durée publicitaire marque un recul de 8,5% sur la même période. Sur le cumul du premier trimestre, le media affiche donc un repli de -1,3% en valeur et de -5,4% en volume.
Partant de cette évolution extrapolée de la télévision nationale, on estime la baisse du marché plurimedia à -2,8% sur le mois de mars, soit une progression de +3% sur le cumul annuel 2008.
La radio perd 9,9% de son chiffre d’affaires par rapport à mars 2007, tirée vers le bas tant par les stations musicales (-13,7%) que par les stations généralistes (-5,3%), tendance que l’on retrouve en volume. Ce manque à gagner de près de 32 millions d’euros ce mois-ci s’explique notamment par le désengagement de la distribution (-13,7%). Ainsi, sur le cumul annuel, la radio est en repli de -5,8%.
La presse subit une baisse de -5,4% sur mars 2008, pénalisée à la fois par les magazines (-3,7%) et par les quotidiens nationaux (-9,5%). Les établissements financiers et le secteur de l’immobilier ont ainsi réduit leurs budgets publicitaires sur le média de -18,9% et de -31,1% sur le mois de mars 2008. Depuis le début de l’année, la presse se maintient à +1,1% mais perd 4,3% de sa pagination publicitaire.
Après deux premiers mois en difficile stabilité, les revenus de la publicité extérieure sont en chute de -7,1%, le secteur de l’automobile ayant réduit de 37% ses actions sur le media et le voyage/tourisme de 18,4%.
Le cinéma et les media tactiques affichent également des résultats mensuels négatifs.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Béatrice Sutter 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog