Magazine Décoration

Un sol en Béton [ciré] minéral : faire le choix de la profondeur.

Par Sandrine Audras @SandrineAudras

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Indémodable matière que l’on aime pour la force qu’elle dégage, pour son intemporalité et sa subtile brutalité, le béton est définitivement  un matériau noble, design, malléable qui s’inscrit dans la tendance décorative urbaine, loft, ou industrielle.

Mais pas que : il s’adapte à tous les types d’intérieurs, qu’ils soient classiques, traditionnels ou ultra contemporains.

Si l’on s’en tient à l’origine du produit, le béton ciré c’est vraiment du béton… du vrai… que l’on recouvrait d’un hydrofuge – communément appelé « cire » – afin de facilité son entretien.

Aujourd’hui, devenu « décoratif », la technique originelle a un peu évoluée puisque l’on  utilise un mortier liquide que l’on coule comme une chape, et que l’on peut colorer.

Minéral ou résine ?

Victime de son succès, le Béton Ciré tend à se décliner en de [trop] nombreux produits qui promettent parfois un peu vite ce rendu si particulier.

Au sol, si vous recherchez le véritable effet « matière » originel, du « naturel », de la profondeur dans la couleur, et une longue durée dans le temps : le 100% minéral est fait pour vous.

Parmi les grands avantages du béton ciré hydraulique :

-         C’est une chape teintée dans la masse et coulée en une seule fois (6 mm)

-         Les couleurs sont obtenus avec des pigments naturels: profondeur et matière garanties

-         L’entretien est facile : un simple nettoyage à l’eau savonneuse vous permettra de conserver son éclat intact

-   Il résiste beaucoup mieux à l’usure

-   Avec le temps le produit acquière une patine qui le « bonifie »

*

Et la résine alors ?

C’est un liant chimique qui a de prime abord l’avantage d’être plus souple… mais donc d’être plus sensible aux traces et aux rayures sur les passages fréquents d’un sol. Ces traces d’usure finissent par marquer, et à ternir à terme.
Composée de polyuréthane et/ou l’époxy, l’application se fait en deux ou trois couches : comme il s’agit d’une matière synthétique, on ne peut pas véritablement parler de « profondeur » mais plus d’effet filmogène (1 à 2mm).

Quelque soit votre choix, il faut savoir que le risque de fissure – ou micro fissurations – existe pour les deux produits : aucun des deux n’est assez « fort » pour empêcher un bâtiment de travailler.
Ensuite, c’est une question d’appréciation: sur du 100% minéral une micro fissure est « vintage »… par sur de la résine.

Enfin, quelques règles de l’art sont à respecter quand à la préparation du sol; d’où ce conseil important: faîtes appel à un professionnel.
Les « kits » sont très « tendance » mais sur certains sujets, le « faîtes le vous même » a ses limites.

*

Besoin d’en savoir /voir plus le sol 100% minéral ?
Ce show room attend votre visite: 123 Matières


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sandrine Audras 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte